Vendredi 50: la bousculade de trop

0
117

Alger, hirak.17h30mn. Provoquée par une action soudaine des éléments de la sûreté nationale qui a pour objectif de faire disperser la foule, ne s’attendant pas à cela, les marcheurs pacifiques ont réagit par le mouvement s’assesoir, afin d’eviter toute provocation et confrontation violente, une importante bousculade s’en est suivie au point d’enrigistrer deux dames d’un certaine âge qui sont tombées parterre. Les agents du croissants rouge arrivent au bon moment pour aporter les premiers soins et aide psychologique pour ramener les deux victimes au calme à la rue didouche mourad. Deux personnes ont étés libérés sur les quatre personnes interpellés. La marche du 50ème vendredi a été marquee par une forte mobilisations des marcheurs. Fidèle au slogans du hirak qui revendique le changement politique, le drapeau de la palestine a étés fortement brandi pour rejeter le plan de paix de Donald Trump. De nouveaux slogans ont étés brandit ce vendredi 50 à commencer par le gaz de shiste que l’on renvoi à paris pour les essais en France au lieu de l’algerie. La libération des détenus d’opinions, le changement du système politique, la construction d ‘un Etat civil et non pas militaire, sont fortement scandés. Malgre la réduction des espaces publics occupés par les fourgons de la police stationnés à la place de la grande poste est les trottoirs de la rue didouche Mourad, des dizaines de milliers de citoyens ont marché tout en maintenant le caractère pacifique du hirak.

Y.B

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here