21 C
Alger
samedi 31 octobre 2020

Vendredi 34: le peuple condamne la répression des étudiants

Doit Lire

Accidents de la route : 20 décès et 308 blessés

Vingt 20 personnes ont trouvé la mort et 308 autres ont été blessées dans des  accidents de la circulation survenus à travers...

Turquie-Grèce: Plus de 26 morts et 800 blessés dans un seisme de 7 sur l’échelle de Richter

Des secouristes tentaient samedi matin, à la lueur de lampes frontales, de retrouver des survivants dans les décombres d'immeubles effondrés dans l'Ouest...

Dr Saïd Chabani : «On doit bien écouter pour bien communiquer»

Docteur en sciences de l’information et de la communication Université d’Aix-Marseille III, Saïd Chabani, revient sur les principaux éléments appliqués dans la...

Amendement de la constitution : Le mouvement Ibtykar rejette le référendum

Le respect des différences de visions, font partie de la vie politique du pays et de tous les pays du monde. Tenu...

Alger.Hirak.Vendredi 34. Sorti en force ce vendredi 34, le peuple condamne etdénonce de manière solennelle la répression des étudiants qui ont vécu l’enfer durant la marche du mardi précédent.  » Ne touchez pas aux étudiants. Allez ramener Tliba en fuite et les autres corrompus  » brandissent en force des centaines de milliers de citoyens qui sont venus en masse de toute les wilayas du pays.  » nous sommes venus d El Beyadh a 500 km d’Alger pour répondre à ceux qui veulent empêcher les algeriens de marcher et exprimer le rejet du système corrompu, ont souligné de nombreux citoyens du sud-est du pays. Prenant à contre pieds tous ceux qui misent sur l,essoufflement du mouvement populaire Pacifique, près d un million de citoyens qui ont marché dans la capitale. Organisé quartiers par quartiers dans toute la capitale et la banlieue en plus des millions qui marchent à travers toutes les wilayas du pays, des témoins occulaires soulignent que la détermination du peuple ne pourra en aucun s’arrêter, et ce, malgré la désinformation qui trempent l’opinion publique nationale et autres blocages des routes. Enfants et adultes, brandissent les noms et prénoms des détenus d’opinions, slogans nouveaux qui rejettent la signature des formulaires des postulants à la présidentielle du 12 décembre prochain, dans les conditions actuelles, a commencer par la fermeture des médias lourds au mouvement du peuple Pacifique, les citoyens ne manquent d’ironiser  » ils sont peut-être aveugle ou sourds. Ils n’ont pas conscience de tout ce qui s’est passé depuis 8 mois déjà » ont ils déploré. A l’heure où nous mettons en ligne, la marche du peuple, des centaines de milliers brandissent des slogans pour dire non aux prochaines élections présidentielles avec les mêmes visages et modes de gouvernance d un système revolu et rejeté par tout le peuple.

Y.B

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Accidents de la route : 20 décès et 308 blessés

Vingt 20 personnes ont trouvé la mort et 308 autres ont été blessées dans des  accidents de la circulation survenus à travers...

Turquie-Grèce: Plus de 26 morts et 800 blessés dans un seisme de 7 sur l’échelle de Richter

Des secouristes tentaient samedi matin, à la lueur de lampes frontales, de retrouver des survivants dans les décombres d'immeubles effondrés dans l'Ouest...

Dr Saïd Chabani : «On doit bien écouter pour bien communiquer»

Docteur en sciences de l’information et de la communication Université d’Aix-Marseille III, Saïd Chabani, revient sur les principaux éléments appliqués dans la...

Amendement de la constitution : Le mouvement Ibtykar rejette le référendum

Le respect des différences de visions, font partie de la vie politique du pays et de tous les pays du monde. Tenu...

Sécurité Alimentaire: Les pays d’afrique se concertent

Les pays africains participants à la Conférence régionale pour l'Afrique, organisée par l'ONU/FAO pour l'alimentation et l'agriculture, se sont engagés à intensifier...