Une application pour la démocratie participative et la gestion transparente nommée  » istichara-tic »

0
142

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Salah Eddine Dahmoun a annoncé le lancement d’une application baptisée Istichara-Tic en vue de consolider les principes de la démocratie participative en concrétisation de ses mécanismes, et de conférer plus de transparence à la gestion des affaires internes, selon un communiqué du ministère.Dans le cadre du suivi continu de la cadence d’avancement de nombreux dossiers d’actualité, M. Dahmoun a supervisé une réunion de coordination avec les directeurs et les cadres centraux au siège de son département, lors de laquelle il a annoncé le lancement d’une première application « s’inscrivant dans le cadre de la série de mesures visant fondamentalement la consolidation des principes de la démocratie participative et la concrétisation de ses mécanismes.Istichara-Tic permet de consulter le citoyen sur les questions en rapport avec le développement local et l’amélioration du cadre de vie, a indiqué le ministre ajoutant qu’il s’agit, en outre, de définir ses aspirations dans le cadre du développement, notamment des projets de proximité, qui méritent la priorité du financement, et de conférer plus de transparence à la gestion des affaires internes.Après avoir appelé à « l’enrichissement et au développement des fonctionnalités de cette application », le ministre a mis en avant l’importance « de multiplier ce genre d’initiatives de modernisation des mesures s’inscrivant dans le cadre de la relation administration-citoyen, ainsi que celles liées aux services publics de proximité, à travers l’adoption de nouveaux mécanismes de gestion locale à même de renforcer l’écoute et la prise en charge des besoins des citoyens ». Une approche à même de « donner plus de crédibilité à l’action publique et raffermir le lien entre le citoyen et sa collectivité locale », a-t-il affirmé.Par ailleurs, la réunion a abordé les préparatifs de la saison estivale à la faveur du bilan des dernières missions d’inspection, effectuées par les cadres de l’Intérieur dans les wilayas côtières.A cette occasion, M. Dahmoun a donné des instructions pour l’accélération de la réunion de toutes les conditions à même de garantir la sécurité et le bien-être des estivants au niveau des wilayas côtières, et pour la diversification des activités de divertissement et culturelles au niveau des wilayas du Sud et des Hauts plateaux ».Et pour un suivi optimal tout au long de l’année, M. Dahmoun a chargé l’inspecteur général de tracer un intense programme d’inspections à travers l’ensemble des communes côtières avec l’association de tous les inspecteurs centraux et locaux afin d’accompagner le lancement de la saison estivale, et de mettre en place une cellule de suivi centrale, dotée d’un système informatique sur les différentes normes d’aménagement des plages, à même de garantir un suivi immédiat et pallier toute éventuelle lacune.Soulignant, à ce propos, la nécessité de focaliser l’attention sur les wilayas qui enregistrent une forte affluence d’estivants, notamment Alger, le ministre a insisté sur « l’application stricte » des dispositions du Code des marchés publics en matière d’aménagement de plages.

Y.B

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here