Tunisie 2019 : faible participation au législatives à l’étranger

0
152

Le taux de participation des Tunisiens à l’étranger aux législatives est estimé à 8,6 %, à indiqué dimanche, Anis Jarbouii, membre de l’Instance électorale tunisienne ISIE.

Il a ajouté, dans une déclaration de presse au Palais des Congrès à Tunis, qu’à l’intérieur du territoire tunisien une légère affluence a été constatée dans les bureaux de vote, trois heures après leur ouverture », prévoyant « une participation encourageante ».M. Jarbouii, cité par l’Agence TAP, a rappelé que 118 mille personnes, observateurs tunisiens et étrangers et représentants de partis politiques, suivent de près le déroulement du scrutin ». »Cinquante six agents de l’ISIE assurent le bon déroulement de l’opération électorale, a-t-il ajouté, précisant que « tout le matériel électoral a été distribués par les Unités de l’Armée nationale aux centres et bureaux de vote et que les urnes restent sous la protection de l’armée jusqu’à la fin des recours.Les résultats seront proclamés mardi tard dans la soirée ou mercredi matin, selon la même source. Les bureaux de vote ont ouvert leurs portes, dimanche matin, pour ces élections législatives lors des quelles les électeurs auront à renouveler les députés de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP, Parlement), une semaine avant le second tour de la présidentielle fixé pour le 13 octobre.Quelque sept millions d’électeurs, dont 1885000 nouveaux inscrits, sont appelés aux urnes jusqu’à 18H00. Les bureaux de vote ont ouvert leurs portes à 8h00 locale.Les Tunisiens de l’étranger ont commencé à voter dès vendredi, et samedi à 14h. Ces derniers continuent à voter aussi dimanche.Plus de 15 000 candidats représentant plus de 1500 listes, entre partisanes, indépendantes et de coalition se disputent 217 sièges, dans un Parlement jusque-là dominé par le parti d’Ennahdha, qui avait fait alliance avec le principal parti du centre, Nidaa Tounes.Pour rappel, la campagne électorale pour les législatives, les troisièmes du genre depuis la révolution du jasmin en 2011, s’est prolongée sur 21 jours dans une ambiance tiède. Son démarrage le 14 septembre dernier a coïncidé avec le jour du silence électoral pour l’élection présidentielle dans son premier tour.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here