26 C
Alger
mercredi 21 octobre 2020

Tribunal militaire Blida: 20 ans de prison ferme contre les quatre accusés

Doit Lire

Covid19: 252 nouveaux cas 136 guérisons et 7 décès

Deux cent cinquante-deux 252 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 136 guérisons et 7 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures...

Béjaia-Seddouk : 140 employés sans paies depuis 15 mois

Fermée depuis 7 jours,la briqueterie Seddouk, sise au village Akhenak situé à quelques kilomètres du chef-lieu de la commune et daïra agonise....

Biens immobiliers: Les paramètres de cessions des valeurs vénales fixés

Les paramètres de détermination de la valeur vénale dans le cadre de la cession des biens immobiliers appartenant à l'Etat et des...

Justice: Le proces en appel de Tahkout reporté au 28 octobre

La Cour d’Alger a décidé mercredi le report au 28 octobre en cours du procès en appel de l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout...

Le Procureur général près la Cour d’appel militaire de Blida a requi des peines de 20 ans de prison ferme à l’encontre de Saïd Bouteflika, Mohamed Mediène, Athmane Tartag et Louisa Hanoune pour les chefs d’inculpations suivant: complot contre l’autorité de l’Etat et de l’Armée, à déclaré l’avocat de la défense Me Farouk Ks’entini. raporté par l’agence APS.

La matinée de la 2ème et dernière journée de ce procès a vu la présentation du réquisitoire du Procureur général, qui a requis des peines de 20 ans de prison ferme à l’encontre de chacun des quatre accusés, à savoir Saïd Bouteflika, Mohamed Mediène, Athmane Tartag et Louisa Hanoune, a indiqué Me Ksentini. L’après midi sera consacré aux plaidoiries du collectif de défense des accusés, a-t-il dit, rappelant que la séance de la matinée a vu la présentation des plaidoiries de la défense de l’accusée Louisa Hanoune. A noter que tous les accusés ont comparu à l’audience de la matinée à l’exception d’Athmane Tartag, a souligné Maître Farouk Ksentini, prévoyant la prononciation du jugement définitif dans cette affaire, lundi soir. Pour rappel, le Tribunal militaire de Blida avait condamné, le 25 septembre dernier, Saïd Bouteflika, Mohamed Mediène, Athmane Tartag et Louisa Hanoune à quinze 15 ans de réclusion criminelle, pour des faits commis dans une enceinte militaire qualifiés par la loi de crimes de complot ayant pour but de porter atteinte à l’autorité militaire et de complot contre l’autorité de l’Etat, faits prévus et réprimés respectivement par l’article 284 du Code de la justice militaire et les articles 77 et 78 du Code pénal.

Réd/APS

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Covid19: 252 nouveaux cas 136 guérisons et 7 décès

Deux cent cinquante-deux 252 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 136 guérisons et 7 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures...

Béjaia-Seddouk : 140 employés sans paies depuis 15 mois

Fermée depuis 7 jours,la briqueterie Seddouk, sise au village Akhenak situé à quelques kilomètres du chef-lieu de la commune et daïra agonise....

Biens immobiliers: Les paramètres de cessions des valeurs vénales fixés

Les paramètres de détermination de la valeur vénale dans le cadre de la cession des biens immobiliers appartenant à l'Etat et des...

Justice: Le proces en appel de Tahkout reporté au 28 octobre

La Cour d’Alger a décidé mercredi le report au 28 octobre en cours du procès en appel de l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout...

Révision de la constitution: L’ANP appui le référendum du 1e novembre

Le Général de Corps d'Armée Saïd Chanegriha, Chef d'Etat-Major de l'Armée nationale populaire ANP a estimé, mercredi à Constantine, que le devoir...