12 C
Alger
samedi 28 novembre 2020

Trafic de drogue: le procès de Kamel Chikhi reporté au 26 février

Doit Lire

Said bouhadja, le militant honnête le moudjahid authentique

Pour l’histoire et la mémoire de ceux qui ne connaissent pas de près feu Saïd Bouhadja,  il est de notre devoir de...

Said bouhadja, le militant et le moudjahid authentique

Pour l’histoire et la mémoire deceux qui ne connaissent pas de près feu Saïd Bouhadja,  il est de notre devoir de faire...

Algérie62 rend hommage à Saïd Bouhadja

Ami de la presse nationale avec qui il entretient une relation d’amitié remarquable depuis qu’il était chargé de communication de l’ex parti...

Corruption: Un autre ministre dans le collimateur de la justice

 Abdelkader Ouali, ancien ministre des travaux publics et des ressources en eau, rapellé par ses actes de gestion. La justice ne pardonne...

Le tribunal de Sidi M’hamed d’Alger a décidé mercredi de reporter au 26 février courant le procès de Kamel Chikhi et de 6 autres individus poursuivis pour octroi et perception d’avantages ainsi que abus de fonction, et ce, pour défaut de comparution des accusés et absence de certains témoins Condamné à 10 ans de prison ferme dans une autre affaire, Kamel Chikhi dit El Boucher est poursuivi avec 6 autres individus, actuellement en détention provisoire pour abus de fonction et d’octroi et perception d’indus avantages. Le report du procès a été décidé en raison de l’absence de certains témoins et le défaut de comparution des accusés, actuellement en détention provisoire. Le même tribunal a condamné, en juillet dernier, Kamel Chikhi dit El Boucher à dix 10 ans d’emprisonnement ferme, assortis d’une amende d’un 1 million de DA avec l’interdiction, pendant 5 ans, de conclure des marchés publics, outre le versement de 10 millions de DA au trésor public en tant que partie civile.

Report du procès de kamel Chikhi »El Boucher » au 6 octobre prochain

Kamel Chikhi a été poursuivi dans cette affaire pour incitation à l’abus de pouvoir et octroi de pots-de-vin à des fonctionnaires des services de l’urbanisme d’Alger en contrepartie d’indus services.La même instance judiciaire a prononcé des peines allant de quatre 4 à huit 8 ans de prison ferme à l’encontre des 12 autres accusés pour abus de pouvoir et de fonction et acceptation de pots-de-vin et de cadeaux de l’accusé principal El Boucher en contrepartie de facilitations administratives pour la réalisation de ses projets immobiliers. Le tribunal a également prononcé la saisie des biens immobiliers de certains accusés et des membres de leurs familles et des amendes de 500.000 DA.

D.T

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Said bouhadja, le militant honnête le moudjahid authentique

Pour l’histoire et la mémoire de ceux qui ne connaissent pas de près feu Saïd Bouhadja,  il est de notre devoir de...

Said bouhadja, le militant et le moudjahid authentique

Pour l’histoire et la mémoire deceux qui ne connaissent pas de près feu Saïd Bouhadja,  il est de notre devoir de faire...

Algérie62 rend hommage à Saïd Bouhadja

Ami de la presse nationale avec qui il entretient une relation d’amitié remarquable depuis qu’il était chargé de communication de l’ex parti...

Corruption: Un autre ministre dans le collimateur de la justice

 Abdelkader Ouali, ancien ministre des travaux publics et des ressources en eau, rapellé par ses actes de gestion. La justice ne pardonne...

Sahara Occidentale-Maroc: L’Union Africaine interpellée pour punire le Makhzen

La République arabe sahraouie démocratique RASD a appelé de nouveau, l’Union africaine UA à prendre des mesures plus fermes face à la...