21 C
Alger
jeudi 28 janvier 2021

Tizi Ouzou: Réhabiliter le rôle des bibliothèques

A lire

La directrice de la culture de wilaya de Tizi Ouzou,  Mme Nabila Goumeziane, souligne « je remercie l’ensemble de nos adhérents  aux différentes bibliothèques  en leurs souhaitant du succès dans leurs études, tout en leurs demandant de respecter le protocole sanitaire et les mesures barrières contre la propagation de la pandémie covid 19.»   

Entamé depuis la fin du mois d’août dernier, la direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou, poursuit son programme de mise en fonction et de numérisation pour 54 établissements que compte la wilaya, dont  Tigzirt, Stita makouda, Djemaa n’saaridj, Illilten, Icherdiouene, Beni douala, Ath yenni, Boghni, Ait Aissa Mimoune, Iboudrarene et plus, a-t-on appris auprès de la direction de la culture.  Destiné pour les associations, les comités et les établissements scolaires, quelques 7000 ouvrages en tout qui sont liés au domaine de l’histoire, l’art, contes, enfants, les sciences, des romans, ouvrages techniques etc attribués aux établissements en plus de 10 autres bibliothèque sectorielles qui sont en cour d’équipements qui répondent aux besoins et nécessaires aux bons fonctionnements des bibliothèques. « L’action de nos services s’adresse en direction  des jeunes et grands publics, attirés ou doués pour le monde de la lecture et du livre de manière générale, afin de faciliter l’accès à l’écrit et à valoriser la diversité des pratiques de lectures », souligne Mme Nabila Goumeziane, directrice de la culture wilaya de Tizi qui ajoute : « Nous voulons contribuer à l’éveil culturel des enfants dès le jeune âge. A l’ouverture à l’autre, à l’apprentissage de la citoyenneté et à la construction de soi », a indiqué Mme Goumeziane.  S’exprimant sur l’importance de la lecture et de l’ouverture des bibliothèques et également, la facilitation de l’accès, la directrice de la culture de wilaya de Tizi Ouzou, souligne « Ainsi, sommes à pieds d’œuvre pour la mise en fonction des infrastructures dédiées au livre et à la lecture pour qu’elle soient de véritable lieux de rayonnements culturels. A ce propos, je remercie l’ensemble de nos adhérents  aux différentes bibliothèques  en leurs souhaitant du succès dans leurs études, tout en leurs demandant de respecter le protocole sanitaire et les mesures barrières contre la propagation de la pandémie covid 19 ». Qualifiée de lumière pour la culture Algérienne, un écrivain et journaliste, n’a pas manqué de souligner à l’occasion du 12 festival du livre Djurdjura organisé à Tizi Ouzou que « Si l’Algérie possède 10 femmes seulement de la tempe de Nabila Goumeziane qui fait un excellent travail de promotion culturelle et de rapprochement de la diversité culturelle Algérienne, c’est tout le pays qui en bénéficiera de son dévouement et compétences ». Il est claire que la valorisation des valeurs; constitue la base et la condition sine qua none pour  tout développement.

A.C  

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Derniers articles