14 C
Alger
jeudi 29 octobre 2020

Théatre Amazighe: le café culturel de batna aborde la question en Algérie

Doit Lire

Covid-19: 306 nouveaux cas 184 guérisons et 8 décès

Trois cent six 306 nouveaux cas confirmés de coronavirus, 184 guérisons et 8 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures...

Covid-19: Le risque de la 2ème vague en Afrique

 L'Afrique doit se préparer à une deuxième vague de l'épidémie de coronavirus au moment où l'Europe subit une hausse des cas et...

Carburant : Convertir 500.000 véhicules/An au GPL

L'Algérie a les moyens de convertir près de 500.000 véhicules/AN pour rouler au Gaz de pétrole liquéfié GPL, a indiqué l'Union nationale...

Feux de forêts: Etablire le bilan des indemnisations

 Le ministère de l'Agriculture et du Développement rural a établi le bilan définitif des indemnisations en nature permettant aux agriculteurs et éleveurs...

Le café culturel thaziri lune a consacré samedi sa deuxième rencontre à l’état des lieux du théâtre d’expression amazighe en Algérie dressé par plusieurs intellectuels et amateurs du père des arts.

Un des invités de la rencontre tenue au siège de l’office communal de la culture, du tourisme et du sport, le commissaire du festival national de théâtre amazigh, Salim Souhali a relevé que les onze édition du festival ont permis à ce théâtre de sortir de son ‘‘carcan patrimonial’’ et s’ouvrir sur la pensée universelle et les diverses cultures du monde. Pour l’écrivain et acteur de la scène culturelle, Brahim Tazagharet, le théâtre amazigh en Algérie a réussi à faire bond en avant reflété par la qualité des œuvres montées qui, a-t-il noté, sont passées à un stade coopération maghrébine comme en témoigne la pièce lauréate du prix du meilleur spectacle à la dernière édition du festival national du théâtre amazigh et intitulée Yema n’ dzaïr Ma mère, l’Algérie qui a été montée par l’association Ithrène Tkerbousset de Bouira et mise en scène par une réalisatrice tunisienne.Le même intervenant a fait état d’un projet pour la création d’une association des amis du festival culturel de théâtre amazigh qui œuvrera à promouvoir ce festival et rechercher d’éventuels sponsors pour réduire l’insuffisance du budget consacré à cette manifestation culturelle.Dans son intervention, le Dr. Rahma Benseghir a donné une lecture du spectacle traditionnel  »Chayeb Achoura » présenté à ce jour dans la région de T’kout Batna.Les intervenants ont abordé les questions de promotion du théâtre notamment d’expression amazigh ainsi que du café culturel qui est une initiative de jeunes membres du bureau de wilaya de l’association nationale des jeunes bénévoles citoyens.

M.K

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Covid-19: 306 nouveaux cas 184 guérisons et 8 décès

Trois cent six 306 nouveaux cas confirmés de coronavirus, 184 guérisons et 8 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures...

Covid-19: Le risque de la 2ème vague en Afrique

 L'Afrique doit se préparer à une deuxième vague de l'épidémie de coronavirus au moment où l'Europe subit une hausse des cas et...

Carburant : Convertir 500.000 véhicules/An au GPL

L'Algérie a les moyens de convertir près de 500.000 véhicules/AN pour rouler au Gaz de pétrole liquéfié GPL, a indiqué l'Union nationale...

Feux de forêts: Etablire le bilan des indemnisations

 Le ministère de l'Agriculture et du Développement rural a établi le bilan définitif des indemnisations en nature permettant aux agriculteurs et éleveurs...

Covid-19: 9 wilayas concernées par les mesures de confinement

Le nombre de wilayas concernées par les mesures de confinement partiel à domicile, dans le cadre de la prévention contre la pandémie...