22 C
Alger
samedi 24 octobre 2020

Syrie : plus de 300 000 déplacés depuis l’agression de l’armée Turque

Doit Lire

Religion: Les associations et zaouias invités à consolider l’unité du peuple

Le conseiller du président de la République chargé des zaouias et des associations religieuses, Aissa Belakhdar, a appelé samedi à Alger à...

Cessez-le-feu en Libye: La france salue les parties concernées

La France salue la signature d’un accord de cessez-le-feu entre les Parties libyennes, a-t-on indiqué dans le site de l'ambassade de france...

Révision de la Constitution: L’Algérie nouvelle commence par le vote du 1 novembre 2020

Le Général de Corps d'Armée Saïd Chanegriha, Chef d'Etat-Major de l'Armée nationale populaire ANP a estimé, samedi à Oran, que la priorité...

Oran: 23 enfants opérés en chirurgie scoliotique

 Quelque 23 enfants et adolescents souffrant de scoliose, ont été opérés au cours de la période du confinement sanitaire, au niveau de...

 L’intervention militaire lancée par la Turquie contre les Unités de protection du peuple milice kurde dans le nord-est de la Syrie a provoqué le déplacement de 300.000 personnes en huit jours, a indiqué jeudi l’Observatoire syrien des droits de l’Homme OSDH. APS

Plus de 300.000 civils ont été déplacés depuis le début de l’offensive turque, le 9 octobre, a déclaré Rami Abdel Rahmane, directeur de l’Observatoire, qui s’appuie sur de sources locales dans le pays.Selon l’OSDH, la plupart ont dû fuir les combats dans la province de Hassaké, les régions de Kobané province d’Alep et celle de Tal Abyad province de Raqa.De nombreux déplacés ont trouvé refuge chez des proches dans des zones plus sûres, d’autres ont dormi à la belle étoile dans des vergers en pleine campagne », a ajouté le directeur de l’OSDH.Quarante écoles de la province de Hassaké ont été transformées en centres d’accueil pour déplacés, a fait savoir également l’Observatoire.La Turquie a lancé le 9 octobre une intervention militaire sur les zones nord-est de la Syrie contre les Unités de protection du peuple milice kurde qualifiées par Ankara de « groupes terroristes ».Des dizaines de civils ont été tués depuis le début de l’offensive, que le président turc Recep Tayyip Erdogan a refusé de stopper en dépit de pressions internationales accrues et d’une large condamnation.

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Religion: Les associations et zaouias invités à consolider l’unité du peuple

Le conseiller du président de la République chargé des zaouias et des associations religieuses, Aissa Belakhdar, a appelé samedi à Alger à...

Cessez-le-feu en Libye: La france salue les parties concernées

La France salue la signature d’un accord de cessez-le-feu entre les Parties libyennes, a-t-on indiqué dans le site de l'ambassade de france...

Révision de la Constitution: L’Algérie nouvelle commence par le vote du 1 novembre 2020

Le Général de Corps d'Armée Saïd Chanegriha, Chef d'Etat-Major de l'Armée nationale populaire ANP a estimé, samedi à Oran, que la priorité...

Oran: 23 enfants opérés en chirurgie scoliotique

 Quelque 23 enfants et adolescents souffrant de scoliose, ont été opérés au cours de la période du confinement sanitaire, au niveau de...

Transport: Un wagon de train chargé de phosphate déraille à Skikda

L'un des 15 wagons d'un train transportant le phosphate a déraillé vendredi, au lieu dit pont des cavaliers "Jisr El Foursane" dans...