13 C
Alger
jeudi 28 janvier 2021

Sport: Ouverture de l’année universitaire 2020-2021

A lire

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Sid Ali Khaldi a donné, jeudi en compagnie de la Secrétaire d’Etat chargée du Sport d’élite, Salima Souakri, le coup d’envoi officiel de l’année universitaire 2020-2021 du secteur, à l’Ecole Supérieure en Sciences et Technologies du Sport ES/STS de Dely Ibrahim.

« J’accueille avec une grande satisfaction la démarche que vous avez entreprise avec brio pour clôturer l’année universitaire 2019-2020, et ce, grâce à votre maîtrise des alternatives qu’offrent aujourd’hui les technologies de l’information et de la communication TIC, à l’instar de la visioconférence, les plateformes numériques et les réseaux sociaux. Vous voilà fin prêts à entamer la nouvelle année universitaire sportive 2020-2021, que nous souhaitons une année dédiée à la préparation de cadres hautement qualifiés, responsables et efficaces », a affirmé le ministre dans son allocution d’ouverture. Dans le volet formation sportive, M. Khaldi a rappelé que l’ES/STS a été promue d’une « école extra-universitaire » à une «école supérieure», en vertu du décret exécutif n 20-288 du 22 Safar 1442 correspondant au 10 octobre 2020. Pour le ministre, c’est en effet «un pas géant en vue d’obtenir la tutelle pédagogique du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, et de permettre à l’Ecole de former en master et en doctorat, parallèlement à la formation classique des Conseillers sportifs», a-t-il souligné.

Deux nouvelle formation universitaire au menu

Eu égard à l’importance qu’accorde le secteur à toutes les disciplines du sport, deux filières ont été créées dans le cadre de la formation de courte durée, en l’occurrence préparateur physique et manager sportif. Par ailleurs, M. Khaldi a fait savoir que son département s’attelait à organiser des concours pour la formation spécialisée dans différents grades, en assurant 400 postes pédagogiques exclusivement au profit des structures sportives et des jeunes des zones d’ombre, des Hauts plateaux et du Grand Sud. «Toutes ces mesures traduisent notre forte volonté de permettre à nos jeunes du Grand Sud de rejoindre la formation sportive, ce qui se concrétisera à travers l’amendement du décret relatif à l’Institut national de formation supérieure des jeunes cadres à Ouargla pour lui permettre de lancer la formation sportive, outre ses missions actuelles», a ajouté le ministre.

Younes A

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Derniers articles