14 C
Alger
jeudi 21 janvier 2021

Sonatrach: La ressources humaine au coeur de son développement

A lire

La compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach a indiqué dimanche dans un communiqué qu’elle mobilisera tous les moyens pour concrétiser les objectifs fixés par le Président de la République Abdelmadjid Tebboune, notamment en matière de modernisation de sa gestion, d’amélioration de son efficacité opérationnelle et de sa compétitivité. » Les décisions de Monsieur le Président de la République, prises lors du dernier Conseil des ministres, réaffirment tout l’intérêt qu’accordent les hautes autorités de l’Etat à Sonatrach et à son devenir, et qui sont de nature à redynamiser les activités du Groupe en lui fixant des objectifs en vue de moderniser sa gestion, d’améliorer son efficacité opérationnelle et sa compétitivité et de valoriser sa ressource humaine qui demeure sa première richesse. Sonatrach dans son communiqué qu’elle s’inscrit pleinement dans la vision de l’Etat, qui prône notamment, la consolidation de la base de réserves d’hydrocarbures, la mobilisation des découvertes pour augmenter les niveaux de production, le développement des activités de transformation pour valoriser les ressources du pays, la rationalisation et l’optimisation des dépenses afin de renforcer la capacité de résilience du Groupe et d’assurer sa profitabilité et sa pérennité . Pour atteindre ces objectifs, la compagnie nationale des hydrocarbures a décidé de poursuivre la concrétisation de son programme stratégique à travers des projets d’amélioration couvrant, entre autres, la modernisation de la fonction ressources humaines, l’implémentation d’un système d’information ERP, digitalisation, etc., la redynamisation de la fonction recherche et développement et la promotion du contenu local, a fait savoir le communiqué. Pour rappel, le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, avait instruit lors du dernier Conseil des ministres d’engager un audit profond au niveau de Sonatrach, dans le but d’évaluer son patrimoine, de réduire le nombre de ses représentations à l’étranger, de diminuer les postes de responsabilités qui ne sont pas liés au rendement ou à la rentabilité de l’entreprise, ainsi que le passage d’une gestion qui date d’une époque révolue vers une comptabilité analytique saine.Le Président de la République avait également relevé, lors de ce Conseil, la stagnation dans laquelle se trouve ce secteur de l’énergie, empêtré dans les schémas de production classique et perdant de vue les énormes potentialités que recèle le pays.

Nassima.A

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Derniers articles