Santé: le calvaire des rendez-vous médicaux

Doit Lire

Examen du baccalaureat: 9 personnes impliqués dans la fuite des sujets

Plusieurs juridictions ont prononcé mercredi des peines d'emprisonnement d'un à deux ans et des amendes de 50.000 à 500.000 Da à l'encontre...

Accidents de la circulation: 22 décès et 1259 blessés en une semaine

Vingt-deux 22 personnes ont trouvé la mort et 1259 autres ont été blessées dans plusieurs accidents de la circulation survenus à travers...

Examen du Baccalauréat: La fuite des sujets reviennent encore cette année

La Justice a prononcé, lundi, des peines d'emprisonnement pour des faits liés à la fuite des sujets de l'examen du baccalauréat ou...

Rentrée Scolaire: Djerad attend le feu vert du comité scientifique

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a déclaré, dimanche à Annaba, que la date de la rentrée scolaire 2020-2021 sera fixée suivant les...

La problématique des rendez-vous médicaux au niveaux des hôpitaux et les établissements de santé publics de proximité irrite les patients. Fautes de moyens et manque de rigueurs dans la gestion des équipements et les éffectifs, les patients payent les conséquences.  » Il a fallut une intervention au plus haut niveau du secteur de la santé que l’on me donne un rendez vous pour le MAPA » a déploré un patient au CHU Mustapha Bacha à Alger. Chaque jour, un nombre indéterminés des patients qui attendent leurs tour pour accéder au service MAPA. (Mesure ambulatoire de la pression artérielle sur 24 heures et l’automesure tensionnelle sont deux méthodes pour mesurer la pression artérielle). Passant par différentes consultations et services concernés avant l’orientation fibale au test MAPA. Même en obtenant le rendez vous, en passant le test médical de l’appareil qui mesure la pression artérielle, le résultats finale s’avère un échec, a cause des appareils qui s’arrêtent pour différentes raisons, à commencer par la qualité de l’alimention énergitique des piles qui ne sont pas de bonne qualités.  » Nous avons 4 appareils pour répondre aux besoins des patients qui viennent des 48 wilayas. parfois les appareils s’arrêtent au milieu du test de mesure des ambulatoire de la pression artérielle sur 24h00. et pour vous dire, c’est la raison pour laquelle, il y a un grand problème des rendez vous et qui poussent parfois à refaire d’autres rendez vous pour le même test de mesure ambulatoire » a souligné notre source qui s’exprime sou l’anonymat. Chaque service dont le service médecine interne est dotés de 4 appareils du meme modèl pour la prise en charge des patients, mais, malheureusement, il n’ y que le service cardiologie qui gère des situation qui dépasse les moyens mis en place. Cette situation de fait rarissime ou l’on achète des appareils à coût des millions de DA et se retrouvent en panne à cause de simples alimentations énergétique, mene souvent vers d’autres complications cardiaques, voires les AVC et les dècès bien avant l’heure des rendez vous.

D.T

- Advertisement -

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -

Dernières Articles

Télévision: Plainte contre la chaîne M6

 Une plainte a été déposée mercredi par le ministère de la communication contre la chaîne française M6 pour le tournage "sans accréditation"...

Corruption: Les frères kouninef écopent des peines de 12 à 20 ans de prison ferme

Le Tribunal de Sidi M'hamed d'Alger a condamné mercredi les frères Kouninef à des peines allant de 12 à 20 ans de...

Santé: Levée progressive du gel sur les projets en cours de réalisations

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid a déclaré, mardi dans la wilaya de...

Hommage mémorable à l’historien et sociologue Abdelmadjid Merdaci

Un hommage poignant a été rendu mardi à Constantine à l’historien et sociologue, le défunt Abdelmadjid Merdaci, lors d’une cérémonie, qui a fait...

Tourisme: La destination du sahara Algérien relancé

Le ministre du Tourisme, de l'Artisanat et du Travail familial, Mohamed Hamidou, a annoncé mardi à Oran que son département prépare activement...