Sahara occidentale: Mohamed Sidati satisfait de la création de l”intergroupe parlementaire Européen

0
44

Le représentant du Front Polisario en France, Mohamed Sidati, s’est félicité de la formation de l’intergroupe parlementaire européen “Paix pour le peuple sahraoui y voyant comme une grande réussite pour le peuple sahraoui dans son combat pour la liberté et l’indépendance.

Le diplomate sahraoui a affirmé lors d’une conférence de presse tenue après l’annonce officielle, jeudi à Strasbourg, de la naissance de ce nouveau groupe de soutien au peuple sahraoui que “cette réussite est extrêmement importante pour la cause sahraouie puisque le groupe s’efforcera de donner de la visibilité à la lutte juridique menée par le Front Polisario pour la liberté et l’indépendance du peuple sahraoui”. Pour le représentant du Front Polisario en France, l’intergroupe parlementaire européen a également le noble objectif de défendre les droits du peuple sahraoui et de confronter toutes les méthodes adoptées par le régime marocain dans le but de saper tout soutien à la cause sahraouie. A cet égard, il a salué le soutien exprimé par les membres du groupe qui dépasse la centaine de députés des différentes formations du Parlement européen, et leur volonté de travailler au niveau de cette institution européenne pour assurer le plein respect des droits du peuple sahraoui et de sa souveraineté exclusif sur ses ressources naturelles. L’intergroupe européen Paix pour le peuple sahraoui a été annoncé officiellement jeudi à Strasbourg, un bloc de plus d’une centaine de députés de divers partis politiques de tous les pays de l’Union européenne UE dans le but de soutenir le peuple sahraoui dans sa lutte légitime pour la liberté et l’indépendance. Le chef de ce groupe interparlementaire européen “Paix pour le peuple sahraoui”, député du Parti social-démocrate allemand, Joachim Schuster, a souligné de son côté l’importance de pousser l’Union européenne UE à jouer un rôle positif et pivot dans la résolution du conflit au Sahara occidental, tel que stipulé dans les résolutions pertinentes des Nations unies et du Conseil de sécurité onusien. Joachim Schuster, élu jeudi à la tête du nouveau groupe de soutien au peuple sahraoui, a également déclaré dans un communiqué que l’Union européenne “est tenue d’assumer ses responsabilités et son engagement à respecter le droit international et européen, d’une part et d’autre part envers le peuple sahraoui et sa lutte juste pour ses droits légitimes, y compris le droit à l’indépendance et à l’autodétermination”. “Nous, en tant que députés au Parlement européen, sommes également tenus d’espérer que les Nations unies nommeront un envoyé personnel du Secrétaire général pour reprendre le processus politique vers une solution juste et équitable au conflit du Sahara occidental occupé par le Maroc depuis 1975 qui garantisse au peuple sahraoui le droit à l’autodétermination, en impliquant l’Union africaine UA dans cette question .

Réd/APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici