16 C
Alger
dimanche 17 janvier 2021

Réda Menassel, journaliste reporter, radio chaine3: « Nous avons produit un film journalistique au dessus des récupérations partisanes.»

A lire

Réda Menassel, journaliste à la radio nationale chaîne III et producteur du film «Objectif  Hirak » qui a décroché le prix du meilleur montage au festival Bouddha International Film festival en Inde, affirme que la consécration de ce moyen métrage de 30 mn, s’est distinguée parmi 30 autres productions dans un pays bien connu dans le monde pour son industrie cinématographique.  Projeté pour la première fois  à l’occasion de la célébration de la première année du hirak, le 22 février 2020, Réda Menassel que nous avons joint par téléphone, revient sur son film.  « Nous avons repris  fidèlement  les grands évènements à commencer par le premier vendredi  22 février 2019. Nous étions des centaines  ou des milliers avant de devenir plus de 20 millions d’algériens des 48 wilayas à sortir pacifiquement dans la rue pour dénoncer la corruption et la dérive politique », a souligné Réda Menasser modestement.  Parmi les  grands évènements de la marche du peuple pendant plus de 14 mois, l’on retrouve le montage des photos et vidéos qui relatent la première journée du vendredi du hirak, la marché des étudiants, la journée du 22 février 2019, la grande mobilisation de la femme Algérienne, le 8 mars 2019, l’annulation et le report des élections présidentielle du 18 avril et l’annulation des élections programmées pour le 4 juillet 2019, les sorties massives des enfants, des personnes âgées, des handicapées  et  toutes les familles algériennes qui ont  criés haut et fort pacifiquement pour défendre le pays, contre la corruption,  la issaba et contre tous ces clans qui placent leurs intérêts personnels et clanique au-dépend  de l’intérêt du pays et du peuple Algérien.  Réalisé en compagnie de 5 photographes professionnels à savoir,  Dihia Gaci, Sofiane Bakouri, Ahmed Ait Issad, Mohamed Bouzidi et Midou Baba Ali,  Réda affirme que ce film de 30 mn, est un travail purement un travail journaliste au-dessus de toutes récupérations partisanes.  

Le peuple Algérien mérite le prix Nobel de la paix

Le hirak a changé la donne politique du pays et surtout l’image de l’Algérie à travers le monde qui a découvert les valeurs culturelle et l’esprit pacifique du peuple  Algérien que l’on  a toujours taxé de violent à tout prix. Véritable travail journalistique qui se trouve au-dessus de toutes  récupérations et politiques partisanes, le film Objectif Hirak  est projeté à la demande de plusieurs associations qui ont souhaité partager et revivre les grands évènements de l’épopée post indépendance du peuple Algérien. « Le travail qui reste, c’est celui des sociologues, universités et politiques saines d’extrapoler les secrets des évènements qui ont conduit le pays à de telles situations », a conclu Réda Menassel, un des premiers journalistes Algériens à faire valoir son droit à la liberté, la justice, la dignité citoyenne et professionnelles. Bravo l’équipe.

Amar CHEKAR      

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Derniers articles