27 C
Alger
mardi 29 septembre 2020

Que veut le peuple

Doit Lire

Coopération industrielle: L’Algérie et l’Angleterre entament des pourparlers

Le ministre de l’Industrie, Ferhat Ait Ali Braham prendra part mercredi par visioconférence à une rencontre algéro-britannique sur l’investissement et le commerce...

L’émir cheikh Sabah al-Ahmad al-Sabah du Koweit n’est plus

 L'émir du Koweït, cheikh Sabah al-Ahmad al-Sabah, est mort mardi à 91 ans, a annoncé le palais royal. "C'est avec une grande...

Presse électronique: Le ministre de la communication insiste sur la levée des obstacles

Le but de la rencontre est de parvenir à des solutions idoines à même de lever toutes les barrières et les obstacles...

Médias: Belhimer plaide pour une presse professionnelle

Le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement Ammar Belhimer a indiqué mardi à Alger que le gouvernement s’était engagé dans son...

L’annonce faite par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, concernant la domiciliation des journaux électroniques en Algérie, leurs mises à niveaux au même titre que les autres journaux et également la publicité qui sera accordée aux journaux, s’annonce de bonne augure pour les médias Algériens, notamment la presse électronique qui constitue la nouvelle donne médiatique à l’échelle internationale.  Hors, la question que toute un chacun se pose, c’est la qualité de la connexion internet qui pose problème depuis. C’est la raison pour laquelle, bon nombre de journaux électronique Algériens sont hébergés à l’étranger (.com), rien que pour éviter les coupures et les censures gratuites. Une liberté médiatique dans le respect de l’éthique et de la réglementation en vigueur, à commencer par la constitution et le code de l’information ne peut que booster l’évolution des médias Algériens de manière générale et l’hébergement (.dz) en particulier. Cela y va de l’intérêt général et national.  Enregistrant une moyenne de  120 sites environ jusqu’à l’année 2019, le nombre de journaux peut augmenter jusqu’à 350 titres en tout, sans parler des magazines. Plus que l’on a, plus que les lecteurs et les Algériens auront la diversités voulues, mais, aussi la crédibilité des médias qui va connaitre une décantations entre ceux qui font du journalismes au sens noble du métiers, et d’autres qui vont le faire rien que pour le plaisir et l’intérêt personnel au dépend des professionnels. Les journaux papiers qui ne sortent pas des imprimeries et bénéficient de la publicité, est un bon exemple pour montrer toute la défaillance. Hors, les sites électroniques, n’ont rien à dépenser que l’hébergement, la maintenance et les journalistes est techniciens qui font la presse électronique  et avec plus de visibilité sur le net à travers le monde. Bienvenue à cette nouvelle donne médiatique. A condition que chaque chose aie sa valeurs pour aller de l’avant et dans l’intérêt du pays.

A.C       

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Coopération industrielle: L’Algérie et l’Angleterre entament des pourparlers

Le ministre de l’Industrie, Ferhat Ait Ali Braham prendra part mercredi par visioconférence à une rencontre algéro-britannique sur l’investissement et le commerce...

L’émir cheikh Sabah al-Ahmad al-Sabah du Koweit n’est plus

 L'émir du Koweït, cheikh Sabah al-Ahmad al-Sabah, est mort mardi à 91 ans, a annoncé le palais royal. "C'est avec une grande...

Presse électronique: Le ministre de la communication insiste sur la levée des obstacles

Le but de la rencontre est de parvenir à des solutions idoines à même de lever toutes les barrières et les obstacles...

Médias: Belhimer plaide pour une presse professionnelle

Le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement Ammar Belhimer a indiqué mardi à Alger que le gouvernement s’était engagé dans son...

Agriculture: La pomme de terre locale remplace celle des importations

Réduire les importations passe par l'augmentation de la production locale. Le ministre de l'Agriculture et du développement rural, Abdelhamid...