Psychotropes: les pharmaciens du sud-ouest tirent la sonnette d’alarme

Doit Lire

Examen du baccalaureat: 9 personnes impliqués dans la fuite des sujets

Plusieurs juridictions ont prononcé mercredi des peines d'emprisonnement d'un à deux ans et des amendes de 50.000 à 500.000 Da à l'encontre...

Accidents de la circulation: 22 décès et 1259 blessés en une semaine

Vingt-deux 22 personnes ont trouvé la mort et 1259 autres ont été blessées dans plusieurs accidents de la circulation survenus à travers...

Examen du Baccalauréat: La fuite des sujets reviennent encore cette année

La Justice a prononcé, lundi, des peines d'emprisonnement pour des faits liés à la fuite des sujets de l'examen du baccalauréat ou...

Rentrée Scolaire: Djerad attend le feu vert du comité scientifique

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a déclaré, dimanche à Annaba, que la date de la rentrée scolaire 2020-2021 sera fixée suivant les...

Le conseil de l’Ordre des pharmaciens du sud-ouest du pays a tiré la sonnette d’alarme sur ce qu’il a qualifié de prescription médicale abusive de psychotropes à travers cette partie du pays, notamment dans la wilaya de Bechar, au moment où les médecins affirment être dans le droit de prescrire un traitement de trois mois incluant parfois des psychotropes pour des patients dont la pathologie nécessiterait une telle option. Nous enregistrons quotidiennement à travers les officines une moyenne de 15 à 20 ordonnances médicales délivrées par des médecins généralistes prescrivant des psychotropes à différentes catégories de patient. Le vice-président du conseil de l’Ordre des pharmaciens du sud-ouest du pays, Elyes Tayeb Bouzar. Des ordonnances médicales de ces médecins généralistes, prescrivant un traitement de trois mois à base de psychotropes, est contraire au protocole médical, seul un médecin spécialiste peu prescrire un pareil traitement sur la même période », a expliqué ce responsable régional. Notre souci, à travers cette alerte, est de débattre de cette vraie problématique de santé publique et aussi de mettre en exergue le rôle thérapeutique des pharmaciens selon la loi et conformément aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé OMS, a ajouté M.Bouzar.  Le vice-président de l’Ordre des pharmaciens du sud-ouest du pays a également lancé un appel aux autorités sanitaires locales pour « lutter davantage contre l’importation et la commercialisation frauduleuse du médicament », un phénomène, a-t-il soutenu, qui peu porter atteinte tant à la santé de la population de cette région qu’à léconomie nationaleCette alerte sur la prescription médicale des psychotropes est aussi une contribution des pharmaciens à la prévention et à la lutte contre le trafic des psychotropes, a-t-il souligné. Pour sa part, le président de l’Ordre d’éthique et déontologie médicale de la région du sud-ouest, Dr Cheikh Bendada, a expliqué que les praticiens de la santé tant dans le secteur privé que dans celui public sont libres, selon le code régissant les activités de cet ordre médical, de prescrire le médicament ou le traitement adéquat pour les patients. Un médecin généraliste a le droit de prescrire un traitement de trois mois à un patient dont la santé nécessite un pareille traitement pour cette même période, a-t-il souligné, ajoutant que c’est « dans les cas d’un risque d’addiction, que le médecin généraliste est en devoir de diriger le ou les patients vers le spécialiste notamment les psychiatres. Le Conseil de l’ordre des pharmaciens du sud-ouest du pays regroupe plus de 300 pharmaciens privés exerçant à travers les wilayas de Naâma, Bechar, Tindouf, El Bayadh, Adrar, et les wilayas déléguées de Béni-Abbes et Timimoune. Une quantité de 26.934 psychotropes destinée à la commercialisation illégale a été saisie en 2018 dans la région du sud-ouest du pays, par les éléments de la Sûreté nationale, selon des chiffres avancés par l’Inspection régionale de la police.

Y.B

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernières Articles

Douanes: 306 affaires du contentieux et saisi de près de 100 millions DA de marchandises

Les services des Douanes de la division des voyageurs au niveau de l'aéroport international d'Alger ont saisi, entre début janvier et le...

Covid-19: 160 nouveaux cas 102 guérisons et 4 décès

Cent soixante 160 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 102 guérisons et 4 décès ont été enregistrés durant les dernières 24h00 en Algérie.

Harraga: 755 personnes sauvés en quelques jours

Les unités des Garde-côtes ont sauvé quelques 775 personnes en dangés, lors de plusieurs opérations effectuées les 20 et 25 septembre...

L’ONU appelle à l’arrêt des hostilités en Libye

L'ONU a appelé à l'arrêt immédiat des hostilités qui ont éclaté entre deux groupes armés à Tajoura, banlieue est de la capitale...

Afrique: Le Mali salue les efforts de paix engagées par l’Algérie

Le leader du mouvement malien M5, l'imam Mahmoud Dicko, a salué, samedi, les efforts de l'Algérie en faveur du règlement de la...