14 C
Alger
samedi 16 janvier 2021

Promulgation de la loi sur la presse en ligne: Mettre fin aux intrus

A lire

Abordant le sujet de la promulgation du décret exécutif fixant les modalités d’exercice de l’activité d’information en ligne et la diffusion de mise au point ou rectification sur le site électronique, de nombreux journalistes professionnels et éditeurs ont tenus à s’exprimer sur le sujet qu les tient à cœurs depuis des années. Hafid Azzouz, fondateur et directeur du journal Livenewsalgerie.com, souligne « C’est une très bonne chose de voire enfin, cette loi tant attende pour la presse électronique. Cela permettra sans doute, l’assainissement de la situation entre les vrais et les faux journaux el lignes qui font dans le parasitage de l’environnement des médias Algériens », souligne Hafid Azzouz qui a insisté sur l’importance  de mettre un terme aux opportunistes pour profiter des situations au détriment de la profession, de l’intérêt général et national.  M Azzouz, n’a pas manqué de souligner avec force «  La nécessité d’éviter l’erreur qu a été faite dans la presse écrite en donnant des agréments à des gens qui n’ont rien à voir avec la presse. Hafid Azzouz, revient également sur l’importation de la formation des journalistes et les éditeurs justes après la délivrance des agréments, afin de faire face, contre les Fakes News qui nuisent à l’information journalistique. De son coté, Fawzi Ait Ali, journaliste professionnel grand reporter à la télévision national Entv, spécialisé dans le dossier Sahraoui depuis des années et qui est bien informé sur la propagandes et les Fakes News marocains pour impliquer l’Algérie dans le dossier Sahraoui, affirme « C’est une bonne chose pour mettre de l’ordre dans le milieu de la presse nationale. J’ai assisté à la première rencontre du ministre de la communication M Amar Belhimer et les fondateurs et directeurs des publications des journaux onlines, et je pense que ce sont les préoccupations et les revendications des concernés qui ont étés prises en considérations » affirme-t-il.  Bien situé de par  sa position dans le traitement du dossier du Sahara et le  Maroc qui utilise les Fakes News et l’intox médiatique  pour impliquer l’Algérie dans le conflit qui l’oppose avec le Sahara occidental et qui relève pourtant du droit international,  Fawzi Ait Ali, insiste sur l’importance  de la promulgation de la loi relative à la presse en ligne en Algérie, afin de réagir contre tout ce qui porte atteinte à la stabilité et le bon fonctionnements des institutions du pays. Aomar Fekrach, journaliste professionnel au journal le Jour d’ Algérie, ne souligne que le fait d’exiger 3 ans de travail minimum pour avoir l’agrément qui permet le lancement d’un journal en ligne, est déjà une bonne chose qui va dans le sens de l’assainissement de la situation. La prochaine étape, concernera la délivrance des cartes presse aux journalistes reconnus en tant que tel qui nécessite également un sens de responsabilité moral et professionnel, afin de faire la part des choses dans les meilleurs conditions juridique et médiatiques.

A.C  

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Derniers articles