Produits du terroir: l’espace de commercialisation fait défaut

0
171

Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Cherif Omari a mis en avant, jeudi à Alger, la nécessité de promouvoir les produits de terroir qui représentent une valeur ajoutée pour l’économie nationale.

« Ces produits, connus pour leur haute qualité, constituent une valeur ajoutée pour l’économie nationale et contribuent, de même, à la promotion des exportations hors hydrocarbures ce qui nécessite davantage d’efforts pour leur promotion et valorisation aux plans national et international », a indiqué M. Omari à l’ouverture du 1er Salon national des produits de terroir, au Palais des expositions en présence de nombre de ministres et d’ambassadeurs.Visitant les différents stands de ce salon, le ministre a affirmé que l’organisation de cette manifestation économique constituait une opportunité pour faire connaitre les différents produits agricoles dont recèle l’Algérie.Selon le premier responsable du secteur, il sera procédé lors de cette exposition à laquelle participent plus de 150 exposants de différentes filières agricoles, à l’organisation de conférences et d’ateliers scientifiques et techniques pour traiter les problématiques relatives aux produits de terroir.Ces débats permettront, a-t-il souligné, de tracer une « feuille de route pour prendre les mesures devant remédier aux lacunes et aux obstacles enregistrés ».Pour sa part, le ministre du Commerce, Said Djellab a déclaré à l’APS que son secteur était en passe d’accompagner les opérateurs économiques dans la filière dattes à travers la mise en place de mécanismes devant faciliter les opérations d’exportation à partir des sites d’emballage.

N.A

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here