22 C
Alger
lundi 26 octobre 2020

Présidentielle:Tebboune s’engage sur 54 points de son programme électoral

Doit Lire

Covid19: 263 nouveaux cas 163 guérisons et 7 décès

Deux cent soixante trois 263 nouveaux cas confirmés de coronavirus, 163 guérisons et 7 décès ont été enregistrés durant les dernières 24...

Constitution-Syndicat: Le SNAPAP appui le réferendum

Le Syndicat National Autonome des Personnels de l'Administration Publique SNAPAP a appelé, dimanche, les citoyens à participer massivement au référendum du 1...

Energie: Naftal envisage 70% le taux des stations services Sirghaz

Le groupe public Naftal ambitionne d'atteindre le taux de 70% des stations-service proposant le Sirghaz d'ici les 5 prochaines années, a indiqué...

Hassi Messaoud: Le projet de la nouvelle ville change de tutelle

Le projet de réalisation la Ville nouvelle de Hassi Messaoud Ouargla a été officiellement mis sous la tutelle du ministère de l'Habitat,...

Le candidat indépendant à l’élection présidentielle du 12 décembre prochain, Abdelmadjid Tebboune s’est engagé, dimanche depuis Alger, si le peuple le cautionne, à ouvrir un large dialogue national sur l’amendement de la Constitution.

« Je vous promets, si le peuple me cautionne, à ouvrir un large dialogue national consacré à l’amendement de la Constitution, a déclaré M. Tebboune lors du forum du quotidien El-Hiwar. Le document que je compte proposer préservera les constantes de l’identité nationale, y compris l’amazighité, question déjà tranchée dans l’actuelle Constitution, a-t-il soutenu. Saluant le rôle de l’Armée nationale populaire ANP dans la préservation de la stabilité du pays et la protection du peuple, le prétendant à la magistrature suprême a affirmé que le Pouvoir n’a pas de candidat à cette élection présidentielle et que les cinq candidats ont les mêmes chances » pour remporter cette échéance électorale. Rappelant qu’il est membre du comité central du parti du Front de libération nationale FLN, il a dit que ce parti est libre dans ces positions vis-à-vis de la Présidentielle.Il a tenu à souligner à l’occasion que de nombreux partis politiques et associations de la société civile le soutiennent, y compris des partis politiques de la mouvance islamiste, relevant que son programme électoral, qui comprend 54 engagements, en référence à la Guerre de libération, concerne toutes les catégories du peuple algérien et non un parti ou une obédience particulière.Par ailleurs, il a admis connaître « Omar Alilat en sa qualité d’ancien député du Rassemblement national démocratique RND, affirmant que les poursuites lancées à l’encontre de ce député n’ont aucun lien avec l’élection présidentielle. La polémique lancée à ce sujet n’est qu’une tempête dans un verre d’eau et n’aura aucun impact sur sa campagne électorale.M. Tebboune a réitéré son engagement à poursuivre la lutte contre la corruption et la récupération des deniers détournés qui, a-t-il dit, ont été dilapidés dans des investissements et des biens immobiliers. Apres avoir affirmé détenir les mécanismes nécessaires pour la récupération des fonds dilapidés qu’il dévoilera en temps opportun, le candidat a dit qu’il est fort possible de récupérer les deniers détournés vers l’étranger.Il a promis, à ce propos, de prendre en charge tous les problèmes des magistrats pour assurer l’indépendance de la justice, se disant favorable à un système présidentiel avec l’attribution de larges prérogatives au parlement dans le cadre de ses missions de contrôle de tous les secteurs.Au volet économique, le prétendant à la magistrature suprême du pays s’engage à maintenir l’importation mais pas au détriment de la production nationale, à encourager la finance islamique et à revoir le secteur de la culture pour que la voix de l’Algérie retentisse partout dans le monde. Au plan international, M. Tebboune s’engage à poursuivre le soutien aux causes justes dans le monde.Concernant l’avenir des relations algéro-marocaines, il a affirmé qu’elles seront revues dans le cas où le Maroc présente ses excuses à l’Algérie, qu’il avait accusée d’être le commanditaire de l’attentat perpétré en 1994 dans l’hôtel Asni à Marrakech.

Y.B

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Covid19: 263 nouveaux cas 163 guérisons et 7 décès

Deux cent soixante trois 263 nouveaux cas confirmés de coronavirus, 163 guérisons et 7 décès ont été enregistrés durant les dernières 24...

Constitution-Syndicat: Le SNAPAP appui le réferendum

Le Syndicat National Autonome des Personnels de l'Administration Publique SNAPAP a appelé, dimanche, les citoyens à participer massivement au référendum du 1...

Energie: Naftal envisage 70% le taux des stations services Sirghaz

Le groupe public Naftal ambitionne d'atteindre le taux de 70% des stations-service proposant le Sirghaz d'ici les 5 prochaines années, a indiqué...

Hassi Messaoud: Le projet de la nouvelle ville change de tutelle

Le projet de réalisation la Ville nouvelle de Hassi Messaoud Ouargla a été officiellement mis sous la tutelle du ministère de l'Habitat,...

Finance islamique: La banque CPA lance neuf produits

Le Crédit Populaire d'Algérie CPA a lancé dimanche la commercialisation de neuf 9 produits de la finance islamique au niveau de son...