17 C
Alger
lundi 26 octobre 2020

Présidentielle : les Tunisiens impatients de voire les résultats préliminaires

Doit Lire

Covid19: 263 nouveaux cas 163 guérisons et 7 décès

Deux cent soixante trois 263 nouveaux cas confirmés de coronavirus, 163 guérisons et 7 décès ont été enregistrés durant les dernières 24...

Constitution-Syndicat: Le SNAPAP appui le réferendum

Le Syndicat National Autonome des Personnels de l'Administration Publique SNAPAP a appelé, dimanche, les citoyens à participer massivement au référendum du 1...

Energie: Naftal envisage 70% le taux des stations services Sirghaz

Le groupe public Naftal ambitionne d'atteindre le taux de 70% des stations-service proposant le Sirghaz d'ici les 5 prochaines années, a indiqué...

Hassi Messaoud: Le projet de la nouvelle ville change de tutelle

Le projet de réalisation la Ville nouvelle de Hassi Messaoud Ouargla a été officiellement mis sous la tutelle du ministère de l'Habitat,...

Les Tunisiens sont toujours en attente, mardi, des résultats préliminaires officiels du scrutin présidentiel qui seront annoncés par la Haute instance indépendante de la surveillance des élections ISIE, alors que la collecte des procès verbaux de dépouillement effectués par les instances régionales a atteint les 89%.

L’ISIE, seule instance habilitée et autorisée à donner les résultats officiels et définitifs, selon la loi électorale en vigueur, a annoncé la tenue d’une conférence de presse mardi après-midi pour annoncer les résultats préliminaires des élections, soulignant qu’en cas d’absence de recours, la tenue du deuxième tour de l’élection présidentielle interviendra dans un délai de 15 jours conformément à la loi électorale. Selon l’ISIE, le comptage des PV de dépouillement a avancé de 89 %, mardi à 2H00, confirmant l’arrivée en première position du candidat indépendant, Kais Saied, avec 18,8 % des suffrages exprimés suivi par le président du parti Qalb Tounès Coeur de Tunisie, Nabil Karoui, ayant recueilli 15,7 % de voix et le candidat du Mouvement Ennahdha, Abdelfattah Mourou, qui arrive en troisième position en récoltant 12,8 % des voix. Des observateurs de la scène politique tunisienne ont qualifié ces premiers résultats de « surprenants et inattendus.Les deux candidats arrivés en tête « n’étaient pas donnés favoris et leurs parcours politique ne revêt aucun caractère exceptionnel », a-t-on relevé.


Les Tunisiens attendent les résultats des élections présidentielles


Certains titres de presse tunisienne ont qualifié les premiers résultats annoncés par les instituts de sondage de « séisme politique », tandis que d’autres ont évoqué « un scénario inattendu ».Dans ce contexte, l’Instance de surveillance des élections a assuré que le processus de collecte et de décompte se déroulait dans de « bonnes conditions », précisant que si des recours étaient introduits, ils aboutiraient à des jugements préliminaires le 24 septembre et définitifs le 29 du même mois. Quant à la date de la tenue du deuxième tour de l’élection, elle interviendra le dimanche 6 octobre, correspondant au premier jour férié hebdomadaire, ce qui permet de réquisitionner les établissements scolaires et de formation pour l’opération de vote, a fait savoir l’Instance de surveillance des élections. S’agissant du déroulement du scrutin, l’ISIE a souligné avoir assurer sa mission dans un « climat d’indépendance » et « n’avoir subi aucune pression ».Sofien Laabidi, membre de l’Instance, a affirmé, que l’élection présidentielle s’est tenue dans le calme et la sérénité. Le taux général de participation a été, quant à lui, de 45,02% en Tunisie et de 19,7% à l’étranger. Toutefois, la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle HAICA de Tunisie a constaté l’implication de plusieurs médias audiovisuels privés dans « les agendas électoraux de certains candidats durant la période de l’élection présidentielle anticipée ».De nombreux dépassements ont été commis à ce titre de manière portant préjudice au bon déroulement de la campagne électorale, a souligné  l’instance de régulation dans une déclaration rendue publique.La HAICA a estimé important « d’éclairer l’opinion publique » quant à la multiplication des indices négatifs sur l’influence grandissante de l’ingérence des lobbies financiers et partisans dans l’orientation de certaines chaines de télévision et leur instrumentalisation ». Ce qui exige, selon elle, de fédérer les efforts des différentes catégories de la société tunisienne convaincues de l’impératif de consacrer les principes de l’Etat de droit et de lutter contre toutes les tentatives visant les acquis de la révolution.L’instance pointe également du doigt certains propriétaires des médias concernés directement par les résultats du scrutin présidentiel.

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Covid19: 263 nouveaux cas 163 guérisons et 7 décès

Deux cent soixante trois 263 nouveaux cas confirmés de coronavirus, 163 guérisons et 7 décès ont été enregistrés durant les dernières 24...

Constitution-Syndicat: Le SNAPAP appui le réferendum

Le Syndicat National Autonome des Personnels de l'Administration Publique SNAPAP a appelé, dimanche, les citoyens à participer massivement au référendum du 1...

Energie: Naftal envisage 70% le taux des stations services Sirghaz

Le groupe public Naftal ambitionne d'atteindre le taux de 70% des stations-service proposant le Sirghaz d'ici les 5 prochaines années, a indiqué...

Hassi Messaoud: Le projet de la nouvelle ville change de tutelle

Le projet de réalisation la Ville nouvelle de Hassi Messaoud Ouargla a été officiellement mis sous la tutelle du ministère de l'Habitat,...

Finance islamique: La banque CPA lance neuf produits

Le Crédit Populaire d'Algérie CPA a lancé dimanche la commercialisation de neuf 9 produits de la finance islamique au niveau de son...