12 C
Alger
vendredi 30 octobre 2020

Pétrole:baisse du prix du baril 63,10 dollars

Doit Lire

Covid-19: 306 nouveaux cas 184 guérisons et 8 décès

Trois cent six 306 nouveaux cas confirmés de coronavirus, 184 guérisons et 8 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures...

Covid-19: Le risque de la 2ème vague en Afrique

 L'Afrique doit se préparer à une deuxième vague de l'épidémie de coronavirus au moment où l'Europe subit une hausse des cas et...

Carburant : Convertir 500.000 véhicules/An au GPL

L'Algérie a les moyens de convertir près de 500.000 véhicules/AN pour rouler au Gaz de pétrole liquéfié GPL, a indiqué l'Union nationale...

Feux de forêts: Etablire le bilan des indemnisations

 Le ministère de l'Agriculture et du Développement rural a établi le bilan définitif des indemnisations en nature permettant aux agriculteurs et éleveurs...

Le prix du panier de quatorze pétroles bruts, qui sert de référence à l’Organisation des pays exportateurs de pétrole OPEP, a reculé jeudi à 63,10 dollars le baril, contre 64,60 dollars la veille, a indiqué vendredi l’Organisation pétrolière sur son site web. Introduit en 2005, le panier de référence de pétrole brut de l’OPEP ORB comprend actuellement le Sahara Blend Algérie, Girassol Angola, Djen Congo,Oriente Equateur, Zafiro Guinée Equatoriale,Rabi light Gabon, Iran Heavy Iran,Basra Light Irak, Kuwait Export Koweït, Es-Sider Libye, Bonny Light Nigéria Arab Light Arabie saoudite, Murban Emirats arabes unis et Mery Venezuela.1,53 dollars. Jeudi, les prix du pétrole ont reculé pour la sixième séance de suite, réagissant à la crainte d’une offre excédentaire et aux tensions commerciales persistantes entre les Etats-Unis et la Chine. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre s’est établi à 61,93 dollars à Londres, en baisse de 2,72% par rapport à la clôture de mercredi.A New York, le baril américain de WTI pour livraison en août a lâché 2,61%, à 55,30 dollars. La production de pétrole continue de progresser en dehors des Etats-Unis et les réserves américaines de produits raffinés sont également en hausse, a rappelé un spécialiste. Selon un rapport hebdomadaire publié mercredi par l’Agence américaine d’information sur l’Energie EIA, les stocks d’essence américains ont augmenté de 3,6 millions de barils la semaine dernière. Les réserves d’autres produits distillés fioul de chauffage et gazole ont elles aussi avancé fortement, de 5,7 millions de barils. En revanche, les stocks de pétrole brut ont baissé pour la cinquième semaine de suite, de 3,1 millions de barils à 455,9 millions de barils.

M.K

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Covid-19: 306 nouveaux cas 184 guérisons et 8 décès

Trois cent six 306 nouveaux cas confirmés de coronavirus, 184 guérisons et 8 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures...

Covid-19: Le risque de la 2ème vague en Afrique

 L'Afrique doit se préparer à une deuxième vague de l'épidémie de coronavirus au moment où l'Europe subit une hausse des cas et...

Carburant : Convertir 500.000 véhicules/An au GPL

L'Algérie a les moyens de convertir près de 500.000 véhicules/AN pour rouler au Gaz de pétrole liquéfié GPL, a indiqué l'Union nationale...

Feux de forêts: Etablire le bilan des indemnisations

 Le ministère de l'Agriculture et du Développement rural a établi le bilan définitif des indemnisations en nature permettant aux agriculteurs et éleveurs...

Covid-19: 9 wilayas concernées par les mesures de confinement

Le nombre de wilayas concernées par les mesures de confinement partiel à domicile, dans le cadre de la prévention contre la pandémie...