Pétrole: l’EIA table sur une nouvelle baisse de l’offre OPEP en 2020

Doit Lire

Examen du baccalaureat: 9 personnes impliqués dans la fuite des sujets

Plusieurs juridictions ont prononcé mercredi des peines d'emprisonnement d'un à deux ans et des amendes de 50.000 à 500.000 Da à l'encontre...

Accidents de la circulation: 22 décès et 1259 blessés en une semaine

Vingt-deux 22 personnes ont trouvé la mort et 1259 autres ont été blessées dans plusieurs accidents de la circulation survenus à travers...

Examen du Baccalauréat: La fuite des sujets reviennent encore cette année

La Justice a prononcé, lundi, des peines d'emprisonnement pour des faits liés à la fuite des sujets de l'examen du baccalauréat ou...

Rentrée Scolaire: Djerad attend le feu vert du comité scientifique

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a déclaré, dimanche à Annaba, que la date de la rentrée scolaire 2020-2021 sera fixée suivant les...

L’offre OPEP diminuera davantage en 2020 sous l’effet d’une baisse attendue des extractions en Arabie Saoudite et du recul des productions en Iran et au Venezuela, prévoit l’Agence américaine d’information sur l’énergie (EIA) dans son nouveau rapport mensuel sur les projections à court terme des cours pétroliers. La production cumulée des 14 membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole devrait reculer en 2019 de 1,8 millions de barils/jour (mbj) à 30,2 mbj comparé à 2018. Pour 2020 l’EIA anticipe également une nouvelle baisse de 0,5 million de barils/jour. L’agence américaine explique que le taux de conformité élevé de l’Arabie Saoudite à l’accord d’ajustement de production et la baisse continue des extractions en Iran et au Venezuela devraient maintenir la tendance baissière de l’offre OPEP jusqu’à 2020.La production cumulée de l’Iran et du Venezuela a reculé d’environ 2,8 mbj en juin dernier pour s’établir à 2,4 mbj comparé à la même période de l’année dernière. Depuis le retrait américain de l’accord sur le nucléaire iranien et la décision de Washington de rétablir les sanctions contre Téhéran en novembre 2018, la production de l’Iran a chuté de 1,7 millions de barils/jour.Ces facteurs ont contribué à ramener l’offre OPEP à son plus bas niveau depuis la mi-2014, note l’EIA.L’Irak et les Emirats arabes unis seront les principales sources de croissance de la production OPEP en 2019, selon les mêmes projections.

M.K

- Advertisement -

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -

Dernières Articles

Télévision: Plainte contre la chaîne M6

 Une plainte a été déposée mercredi par le ministère de la communication contre la chaîne française M6 pour le tournage "sans accréditation"...

Corruption: Les frères kouninef écopent des peines de 12 à 20 ans de prison ferme

Le Tribunal de Sidi M'hamed d'Alger a condamné mercredi les frères Kouninef à des peines allant de 12 à 20 ans de...

Santé: Levée progressive du gel sur les projets en cours de réalisations

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid a déclaré, mardi dans la wilaya de...

Hommage mémorable à l’historien et sociologue Abdelmadjid Merdaci

Un hommage poignant a été rendu mardi à Constantine à l’historien et sociologue, le défunt Abdelmadjid Merdaci, lors d’une cérémonie, qui a fait...

Tourisme: La destination du sahara Algérien relancé

Le ministre du Tourisme, de l'Artisanat et du Travail familial, Mohamed Hamidou, a annoncé mardi à Oran que son département prépare activement...