12 C
Alger
dimanche 25 octobre 2020

Palestine:Mahmoud Abbas met en garde israèl

Doit Lire

Religion: Les associations et zaouias invités à consolider l’unité du peuple

Le conseiller du président de la République chargé des zaouias et des associations religieuses, Aissa Belakhdar, a appelé samedi à Alger à...

Cessez-le-feu en Libye: La france salue les parties concernées

La France salue la signature d’un accord de cessez-le-feu entre les Parties libyennes, a-t-on indiqué dans le site de l'ambassade de france...

Révision de la Constitution: L’Algérie nouvelle commence par le vote du 1 novembre 2020

Le Général de Corps d'Armée Saïd Chanegriha, Chef d'Etat-Major de l'Armée nationale populaire ANP a estimé, samedi à Oran, que la priorité...

Oran: 23 enfants opérés en chirurgie scoliotique

 Quelque 23 enfants et adolescents souffrant de scoliose, ont été opérés au cours de la période du confinement sanitaire, au niveau de...

 Le président palestinien Mahmoud Abbas a mis en garde mardi que tous les accords de paix prendraient fin si le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou agissait pour annexer la vallée du Jourdain en Cisjordanie.Abbas a indiqué que les accords signés avec Israël prendraient fin si la partie israélienne impose sa souveraineté sur la vallée du Jourdain, le nord de la mer Noire ou toute autre partie des territoires palestiniens occupés par Israël depuis 1967. « Nous avons le droit de défendre nos droits et de réaliser nos objectifs par tous les moyens à notre disposition, quels qu’en soient les conséquences, car les décisions de M. Netanyahou enfreignent la légitimité internationale et le droit international », a déclaré le dirigeant palestinien.  Cette réaction de M. Abbas fait suite à l’annonce par M. Netanyahou plus tôt mardi qu’il annexerait la vallée du Jourdain s’il était réélu lors des élections du 17 septembre.   Mardi également, les ministres arabes des Affaires étrangères ont condamné les menaces de M. Netanyahou d’annexer la vallée du Jourdain occupée, qualifiant ce développement de dangereux et de « nouvelle offensive israélienne » qui sape les chances de paix.  Les ministres arabes, réunis au Caire pour la 152ème session du Conseil de la Ligue arabe, ont promis qu’ils étaient prêts à prendre toutes les mesures juridiques et politiques pour contrer cette politique unilatérale d’Israël.  Ils ont mis en garde que le gouvernement israélien porterait la responsabilité des conséquences de ces déclarations, qu’ils ont qualifiées de « dangereuses, illégales et irresponsables ».  Ils ont réaffirmé leur adhésion aux principes de la position arabesoutenant les droits légitimes du peuple palestinien, y compris l’établissement d’un Etat palestinien indépendant sur les frontières de 1967, avec Jérusalem-Est comme capitale.

Y.B

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Religion: Les associations et zaouias invités à consolider l’unité du peuple

Le conseiller du président de la République chargé des zaouias et des associations religieuses, Aissa Belakhdar, a appelé samedi à Alger à...

Cessez-le-feu en Libye: La france salue les parties concernées

La France salue la signature d’un accord de cessez-le-feu entre les Parties libyennes, a-t-on indiqué dans le site de l'ambassade de france...

Révision de la Constitution: L’Algérie nouvelle commence par le vote du 1 novembre 2020

Le Général de Corps d'Armée Saïd Chanegriha, Chef d'Etat-Major de l'Armée nationale populaire ANP a estimé, samedi à Oran, que la priorité...

Oran: 23 enfants opérés en chirurgie scoliotique

 Quelque 23 enfants et adolescents souffrant de scoliose, ont été opérés au cours de la période du confinement sanitaire, au niveau de...

Transport: Un wagon de train chargé de phosphate déraille à Skikda

L'un des 15 wagons d'un train transportant le phosphate a déraillé vendredi, au lieu dit pont des cavaliers "Jisr El Foursane" dans...