21 C
Alger
lundi 30 novembre 2020

Paiement mobile: le projet sera près dans les prochains mois

Doit Lire

Accidents domestiques: 11 décès enrigistrés au mois de novembre 2020

Onze personnes sont mortes asphyxiées au monoxyde de carbone depuis le 1er novembre à travers le territoire national, indique lundi un bilan...

Ligue des champions d’Afrique: Le CRB et le MCA plus proches de la qualification

Les deux représentants algériens en Ligue des champions d’Afrique de football, le CR Belouizdad et le MC Alger, ont pris option sur...

Affaire Tliba: La cour d’Alger livre son verdict

Le parquet général près la cour d’Alger a requis dimanche le durcissement des peines contre les principaux accusés dans l'affaire de l'ancien...

Education: La scolarité à double vacation déprogrammée

Le ministère de l'Education nationale a annoncé dimanche que les écoles primaires fonctionnant à double vacation pourraient se passer si nécessaire de...

Le projet de lancement du paiement par téléphone mobile m-paiement est en cours de parachèvement et devrait voir le jour durant l’année 2020, a indiqué à l’APS l’administrateur du Groupement d’intérêt économique de la Monétique GIE Monétique, Madjid Messaoudene.

Nous avons finalisé la description fonctionnelle et technique du modèle que nous voulons pour l’Algérie, nous pouvons dire que nous sommes en phase de concrétisation, a déclaré M. Messaoudene.Pour réaliser ce projet, le GIE Monétique avait examiné plusieurs solutions d’éditeurs et de fournisseurs, selon le même responsable qui précise que le travail se faisait en collaboration avec « l’ensemble des intervenants et sous la supervision de la Banque d’Algérie.Ce que nous pouvons avancer aujourd’hui, c’est que le m-paiement sera une réalité avant la fin de l’année, a assuré le premier responsable de cet organe de régulation chargé de promouvoir la monétique par la généralisation de l’usage des moyens de paiement électronique. Les paiements mobiles sont des transactions effectuées depuis un téléphone mobile et débitées sur carte interbancaire CIB. Au lieu d’utiliser la monnaie fiduciaire, les consommateurs peuvent, grâce à cette nouvelle solution, se procurer des biens et des services dans les espaces commerciaux de proximité avec un smartphone en scannant un code-barres intelligent QR de la caisse du commerçant à partir d’une application spécifique qui sera conçue par GIE Monétique.Ce nouveau moyen qui monte en puissance partout dans le monde, peut être mis en place sans formalités complexes et permet notamment d’éviter pour les consommateurs de se déplacer avec des sommes d’argent liquide pour régler leurs achats.Pour les commerçants, il permet d’utiliser le téléphone mobile à la place des terminaux de paiement électronique TPE classiques, ce qui diversifiera les instruments de paiement mis à la disposition des clients dans les espaces commerciaux.

D.T

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Accidents domestiques: 11 décès enrigistrés au mois de novembre 2020

Onze personnes sont mortes asphyxiées au monoxyde de carbone depuis le 1er novembre à travers le territoire national, indique lundi un bilan...

Ligue des champions d’Afrique: Le CRB et le MCA plus proches de la qualification

Les deux représentants algériens en Ligue des champions d’Afrique de football, le CR Belouizdad et le MC Alger, ont pris option sur...

Affaire Tliba: La cour d’Alger livre son verdict

Le parquet général près la cour d’Alger a requis dimanche le durcissement des peines contre les principaux accusés dans l'affaire de l'ancien...

Education: La scolarité à double vacation déprogrammée

Le ministère de l'Education nationale a annoncé dimanche que les écoles primaires fonctionnant à double vacation pourraient se passer si nécessaire de...

Droits de l’homme: Le Parlement Africain condamne la résolution du Parlement Européen

Le Parlement panafricain PAP a condamné dimanche la résolution du Parlement européen sur la situation des droits de l'homme en Algérie, appelant...