14 C
Alger
jeudi 29 octobre 2020

Opéra d’Alger: la musique adoucit les moeurs

Doit Lire

Covid-19: 306 nouveaux cas 184 guérisons et 8 décès

Trois cent six 306 nouveaux cas confirmés de coronavirus, 184 guérisons et 8 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures...

Covid-19: Le risque de la 2ème vague en Afrique

 L'Afrique doit se préparer à une deuxième vague de l'épidémie de coronavirus au moment où l'Europe subit une hausse des cas et...

Carburant : Convertir 500.000 véhicules/An au GPL

L'Algérie a les moyens de convertir près de 500.000 véhicules/AN pour rouler au Gaz de pétrole liquéfié GPL, a indiqué l'Union nationale...

Feux de forêts: Etablire le bilan des indemnisations

 Le ministère de l'Agriculture et du Développement rural a établi le bilan définitif des indemnisations en nature permettant aux agriculteurs et éleveurs...

Des formations musicales de  la Suède, de la Russie et  du Japon se sont produites mardi à l’Opéra d’Alger Boualem-Bessaih dans le cadre du 11e Festival culturel international de musique symphonique Fcims.

Au quatrième jour de cet évènement dédié à la musique symphonique ouvert samedi dernier, le trio suédois Alexa, Yokohama Sinfonietta et l’orchestre russe Servernaya Venezia se sont succédé sur la scène de l’opéra d’Alger durant trois heures devant un public enchanté.En première partie de cette soirée, le trio de Stockholm Alexa, a revisité des pièces universelles de grands compositeurs de renom à l’image du Suédois Bo Linde 1933-1970, l’Autrichien Anton Webern 1833-1945 et la chanteuse et compositrice belge Eva Dell’Acqua. La soprano Alexandra Büchel, le pianiste Love Darwinger et le violoncelliste Chrichan Larson ont impressionné le public en exécutant de célèbres pièces comme  From Akhmatova songs du compositeur britannique de musique classique John Kenneth Tavener ou encore From fourteen songs of spring  de Bo Linde.  Le trio, qui excelle également dans la musique contemporaine, a gratifié le public d’une palette de pièces improvisées. L’ensemble japonais Yokohama Sinfoneitta  a déroulé, à son tour, un répertoire mixte et varié à travers une combinaison sublime du piano, le violon et le basson accompagnant des chants envoûtants exécutés par la mezzo-soprano Taeka Hino .

M.K


- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Covid-19: 306 nouveaux cas 184 guérisons et 8 décès

Trois cent six 306 nouveaux cas confirmés de coronavirus, 184 guérisons et 8 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures...

Covid-19: Le risque de la 2ème vague en Afrique

 L'Afrique doit se préparer à une deuxième vague de l'épidémie de coronavirus au moment où l'Europe subit une hausse des cas et...

Carburant : Convertir 500.000 véhicules/An au GPL

L'Algérie a les moyens de convertir près de 500.000 véhicules/AN pour rouler au Gaz de pétrole liquéfié GPL, a indiqué l'Union nationale...

Feux de forêts: Etablire le bilan des indemnisations

 Le ministère de l'Agriculture et du Développement rural a établi le bilan définitif des indemnisations en nature permettant aux agriculteurs et éleveurs...

Covid-19: 9 wilayas concernées par les mesures de confinement

Le nombre de wilayas concernées par les mesures de confinement partiel à domicile, dans le cadre de la prévention contre la pandémie...