17 C
Alger
mercredi 27 janvier 2021

ONU/CS: Nicholay Mladenov nommé nouvel émissaire en Libye

A lire

 Le Conseil de sécurité se réunit mardi par visioconférence pour débattre des derniers développements survenus sur la scène libyenne, et examiner la proposition du SG de l’ONU de nommer Nicholay Mladenov comme nouvel émissaire de l’ONU pour la Libye.

Selon des sources diplomatiques, citées lundi par Reuters, le chef de l’ONU Antonio Guterres a proposé de nouveaux émissaires pour les conflits en Libye et au Moyen-Orient et dont les noms pourrait être retenus officiellement  aujourd’hui, mardi, par le Conseil de sécurité, après plusieurs mois d’attente. Le Bulgare Nicolay Mladenov, désormais ancien émissaire des Nations unies au Moyen-Orient, devrait remplacer  Ghassan Salame sur le dossier libyen. L’ancien diplomate  norvégien,  Tor Wennesland a été également proposé par Guterres comme émissaire de l’ONU dans le conflit palestino-israélien à la place de Mladenov qui a  assuré cette mission à partir de 2015. Si aucune objection n’est émise par les quinze membres du Conseil de sécurité avant la fin de la journée de mardi, les noms des deux diplomates seront officiellement retenus.En cas de confirmation, M. Mladenov devrait également diriger la mission d’appui des Nations Unies en Libye Manul.

L’homme qu’il faut à la place qu’il faut

Les Etats-Unis avaient auparavant proposé de scinder le poste en deux: avec d’un côté un émissaire chargé de la médiation diplomatique et de l’autre un coordinateur, chef de la mission de l’ONU sur place, qui ne regroupe qu’environ 200 personnes. Depuis la démission de Ghassan Salamé, le 2 mars dernier pour des raisons de santé, il était difficile de trouver un consensus diplomatique au niveau du Conseil de sécurité pour lui désigner un successeur. L’Afrique du Sud qui assure la présidence tournante du Conseil de sécurité pour le mois de décembre, a indiqué récemment que les candidats africains proposés par le SG de l’ONU pour ce poste ont été bloqués, en référence à l’ancien chef de la diplomatie algérienne, Ramtane Lamamra et la Ghanéenne Hanna Serwaa Tetteh dont la nomination a été avortée au niveau du Conseil de sécurité. Il est prévue au cours de cette réunion, que la représentante spéciale par intérim et chef de la Manul, Stephanie Williams, fasse un exposé sur les progrès accomplis dans le suivi de la mise en œuvre de l’accord de cessez-le-feu en Libye sous les auspices de l’ONU.

Rédaction

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Derniers articles