NETCOM : 1100 tonnes de déchets ménagers collectés par jours

0
211

L’entreprise NETCOM, collecte une moyenne de 1100 tonnes de déchets ménagers par jours à Alger. Couvrant 26 communes de la capitale, sans l’adhésion et le civisme des citoyens qui doivent réfléchirent et se mettre au diapason et qualité de l’environnement, l’entreprise Netcom qui emploie une moyenne de 4800 agents et 300 camions tous types confondus, n’arrive plus à trouver la solution idoine pour faire face à l’exigence de la propreté de la ville d’Alger. « Nous sommes constamment dans la réflexion et la recherche des solutions pour la propreté de la capitale, mais, malheureusement, l’incivisme et l’absence de l’autorité de l’Etat qui doit intervenir pour le bien être des collectivités locale nous ramène chaque fois au point de départ », a déploré Ahmed Belalia , directeur général de NETCOM que nous avons rencontré au 24é SILA, ou ils ont pris l’initiative de faire dans la sensibilisation et le développement de la culture civique chez les citoyens.  

Des parkingueurs font la loi .

Pis encore, des parkingueurs ne se gênent nullement de déplacer ou même voler des bidons pour les remplacer avec une place pour stationnement de véhicule et encaisser un peu plus d’argents au dépend. Le point noir de la rue Mustapha Benboulaid, se trouvant en face le siège de l’APN, crée une situation des plus nauséabondes pour l’environnement. « Nous sommes conscient de plusieurs points noire. Mais, on est souvent confronté à l’opposition des citoyens qui refuse de placer leurs packs à l’intérieur des immeubles pour éviter ces images qui gênent les passagers au point des dégager des odeurs.  Pis encore, même nos agents sont parfois exposés aux agressions par des citoyens qui ne veulent pas voire des bacs à ordures devant leurs immeubles », regrette M Abdelaali qui répond à toutes les situations. Les différents déchets des commerces, tel que les restaurants, cafés, est autres magasin qui constitue un autre point qui dépasse les règles et même limites du pouvoir des autorités locales. Chaque le même problème revient à la case départ. Le cumul des déchets est une véritable contrainte aussi bien pour les citoyens et Netcom. Enregistrant une moyenne de trois rotations par jours le minimum, certaine rue et quartier font obstacle même aux camions de Netcom à cause du stationnement des deux côtés des rues.  

S.F           

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here