18 C
Alger
lundi 23 novembre 2020

Mustapha Adib Ex-officier Marocain: « L’armée du makhzen sous la panique »

Doit Lire

Covid19: 1005 nouveaux cas 627 guérisons et 19 décès

Mille cinq 1005 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 627 guérisons et 19 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures en...

Covid-19-Education: Benbouzid écarte l’idée de la ferméture de toutes les écoles

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière, Abderrahmane Benbouzid a affirmé, lundi à Alger, que les...

USM Alger: Benaraïbi Bouziane remplace François Ciccolini

Le technicien Benaraïbi Bouziane a été désigné entraîneur en chef de l’USM Alger, en remplacement du Français François Ciccolini, limogé dimanche, a...

Covid19-Hôpital Thenia : SOS du personnel médical

Enregistrant une très forte pression ces derniers jours et  semaines, les personnels soignants, médecins, infirmiers et plus se sont retrouvés dans l’obligation...

L’ex-officier marocain de l’armée de l’air, Mostafa Adib a affirmé que l’armée marocaine est prise de panique suite à la décision du Front Polisario de se désengager de l’accord de cessez-le-feu. Des informations provenant des forces armées marocaines font état de difficultés rencontrée par le souverain marocain à organiser le redéploiement des militaires au niveau des différents points du mur. Des soldats passent la nuit sur les routes et dans des moyens de transport sans nourritures ni couvertures. Diplômé de l’école royale de l’Air ERA, Mostafa Adib a également indiqué que l’armée marocaine est empêtrée dans la distribution des armes individuelles et des rations pour les soldats et craint de ne plus maîtriser la situation.

L’armée marocaine en danger

Une solution consensuelle pour le redéploiement des armes lourdes et des unités d’intervention rapide tout au long du mur de la honte et même derrière n’a toujours pas été trouvée a-t-il révélé, précisant que chacun des responsables sur le terrain demande davantage de protection pour lui et son bataillon dans un climat tendu marquée par un déficit de moyens valables pour le déploiement et l’utilisation.Des désertions dans les rangs des soldats voire des cas de refus d’obtempérer au sein des casernes sises dans les territoires occupés ou même au Maroc ont été enregistrés, a témoigné l’ex-officier marocain, ajoutant que les officiers supérieurs de l’armée marocaine sont placés sur écoute et sous surveillance des services royaux, car indignes de confiance, semble-t-il, et un remaniement est attendu dans les postes des dirigeants.

Rédaction/SPS

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Covid19: 1005 nouveaux cas 627 guérisons et 19 décès

Mille cinq 1005 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 627 guérisons et 19 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures en...

Covid-19-Education: Benbouzid écarte l’idée de la ferméture de toutes les écoles

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière, Abderrahmane Benbouzid a affirmé, lundi à Alger, que les...

USM Alger: Benaraïbi Bouziane remplace François Ciccolini

Le technicien Benaraïbi Bouziane a été désigné entraîneur en chef de l’USM Alger, en remplacement du Français François Ciccolini, limogé dimanche, a...

Covid19-Hôpital Thenia : SOS du personnel médical

Enregistrant une très forte pression ces derniers jours et  semaines, les personnels soignants, médecins, infirmiers et plus se sont retrouvés dans l’obligation...

Blida-Covid-19: plus de 17% des personnels soignants de l’hôpital Franz Fanon contaminés

Les résultats préliminaires d'une étude menée par le service d’épidémiologie à l'Etablissement hospitalier universitaire Frantz Fanon de Blida, ont fait ressortir un...