27 C
Alger
mardi 29 septembre 2020

Musique Tergui : Miloud Choughli en spectacle à Alger

Doit Lire

Coopération industrielle: L’Algérie et l’Angleterre entament des pourparlers

Le ministre de l’Industrie, Ferhat Ait Ali Braham prendra part mercredi par visioconférence à une rencontre algéro-britannique sur l’investissement et le commerce...

L’émir cheikh Sabah al-Ahmad al-Sabah du Koweit n’est plus

 L'émir du Koweït, cheikh Sabah al-Ahmad al-Sabah, est mort mardi à 91 ans, a annoncé le palais royal. "C'est avec une grande...

Presse électronique: Le ministre de la communication insiste sur la levée des obstacles

Le but de la rencontre est de parvenir à des solutions idoines à même de lever toutes les barrières et les obstacles...

Médias: Belhimer plaide pour une presse professionnelle

Le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement Ammar Belhimer a indiqué mardi à Alger que le gouvernement s’était engagé dans son...

Une immersion dans l’univers de la musique contemporaine de la région du Tassili N’Ajjer a été proposée au public algérois mardi soir par la troupe du musicien Miloud Choughli.Organisé à l’Opéra d’Alger Boualem Bessaih, ce concert a été animé par une troupe de neuf musiciens et choristes brassant l’authenticité de la musique contemporaine, connue dans la ville de Djanet, et les rythmes des styles traditionnels locaux en plus d’une touche festive. Luthiste de talent évoluant entre l’univers de la musique orientale et celui du foundou de la Saoura, Miloud Choughli a perpétué sur scène le travail du regretté Othmane Bali (1953-2005), qui avait initié un mouvement musical introduisant le luth dans des musiques et des poèmes traditionnels de Djanet. Elève du musicien disparu, Miloud Choughli a, quant à lui, enrichi ce même concept en introduisant une section rythmique plus fournie, un violon, un cajon et une guitare basse sans toucher à l’authenticité rythmique souvent inspirée du tindi. En plus d’un répertoire de textes festifs de la région, la troupe a également rendu hommage à son mentor en interprétant un de ces plus grands succès Damâa devant un public d’initiés mais peu nombreux à cette soirée. Dans un souci de continuité du travail commencé par Othmane Bali, Miloud Choughli présente lui aussi une troupe similaire composée de trois chanteuses choristes et cinq autres musiciens.Le groupe a également mis un point d’honneur à se produire sur scène avec des costumes traditionnels de la région, une manière pour eux de véhiculer une autre élément du patrimoine culturel du Tassili. D’autres spectacles sont au programme de l’Opéra d’Alger dont le spectacle de Grenade à Cirta de Salim Fergani prévu vendredi et un concert animé par Lyes Ksentini et Salim Hellil le 30 juillet.

M.K

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Coopération industrielle: L’Algérie et l’Angleterre entament des pourparlers

Le ministre de l’Industrie, Ferhat Ait Ali Braham prendra part mercredi par visioconférence à une rencontre algéro-britannique sur l’investissement et le commerce...

L’émir cheikh Sabah al-Ahmad al-Sabah du Koweit n’est plus

 L'émir du Koweït, cheikh Sabah al-Ahmad al-Sabah, est mort mardi à 91 ans, a annoncé le palais royal. "C'est avec une grande...

Presse électronique: Le ministre de la communication insiste sur la levée des obstacles

Le but de la rencontre est de parvenir à des solutions idoines à même de lever toutes les barrières et les obstacles...

Médias: Belhimer plaide pour une presse professionnelle

Le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement Ammar Belhimer a indiqué mardi à Alger que le gouvernement s’était engagé dans son...

Agriculture: La pomme de terre locale remplace celle des importations

Réduire les importations passe par l'augmentation de la production locale. Le ministre de l'Agriculture et du développement rural, Abdelhamid...