Mouvement associatif: participer au développement local et national

0
24

Le président de l’Initiative la construction de demain, le ministre délégué chargé des Statistiques et de la Prospective, Bachir Messaitfa a mis l’accent, samedi, sur l’impératif du renforcement et de la promotion de l’action associative pour contribuer à la construction de l’Algérie de demain avec une vision prospective à même de concrétiser le développement économique global dans les différents domaines.

S’exprimant lors d’une cérémonie de célébration du 5ème anniversaire du lancement de cette Initiative, M. Messaitfa a souligné l’impérative contribution de toutes les franges de la société, notamment la société civile pour opérer un changement radical et positif dans les différents domaines économique, social, culturel, touristique, éducatif, sanitaire et sportif, et création des start-up en focalisant sur la vigilance et la prospective en vue de bâtir une Algérie nouvelle et prometteuse.Rappelant les missions et le rôle de son Initiative, implantée actuellement au niveau de 15 wilayas, M. Messaitfa a réitéré “son engagement à élargir sa présence sur tout le territoire national au cour des prochaines années. Il a mis en avant, à cette occasion, l’importance de la participation dans la consécration de la dimension nationaliste et la réalisation du développement économique, social et scientifique en œuvrant à trouver les solutions idoines pour tous les problèmes et en adoptant une vision prospective pour l’avenir de l’Algérie à l’horizon 2030 et la construction d’un avenir prometteur bénéfique pour tout un chacun.Cette initiative prend en charge toutes les franges de la société, notamment les catégories défavorisée et celles aux besoins spécifiques, tout en œuvrant à leur insertion dans la société en leur assurant des emplois permanents, a-t-il expliqué, ajoutant que son association avait lancé l’idée de créer un fonds national dédié à ces catégories nécessiteuses. La société civile est le pilier de la conception des solutions et la présentation d’une vision prospective aux citoyens à l’horizon 2030-2050, la valorisation des ressources humaines, l’attirance des compétences établies à l’étranger et la mobilisation de l’élite pour la construction d’une nouvelle République”, a-t-il encore précisé. A cette occasion, il a été procédé à la présentation de deux nouvelles parutions du président de la l’association Bachir Messaitfa, à savoir Algérie 2030 et “Fin de la rente”, lesquelles “évoquent les problèmes financiers de l’Algérie et les principaux défis actuels ainsi que les moyens d’y faire face en vue de sortir de la conjoncture. Pour sa part, le représentant de la communauté nationale à l’étranger Badis Foudala, a mis en avant le rôle majeur de la diaspora algérienne dans l’édification de l’Algérie de demain qui aura à relever les défis par ses compétences et ses expertises dans tous les domaines. La diaspora, a-t-il souligné, est attachée à sa patrie et souhaite contribuer à l’édification d’une Algérie développée dans tous les domaines. Il a, par ailleurs, salué les décisions, prises dernièrement par le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, au profit de la communauté nationale établie à l’étranger, mettant l’accent sur la nécessité d’assurer un climat propice en sa faveur pour lui permettre de contribuer au développement économique et scientifique tout en tirant profit de ses expertises et compétences. A cette occasion, un hommage a été rendu à feu Ahmed Gaïd Salah, Chef d’état-major, vice ministre de la défense nationale, décédé récemment et ce, en reconnaissance des lourds tributs qu’il a présentés durant la Guerre de libération mais aussi pour ses efforts en vue de préserver la sécurité et la stabilité du pays ces derniers mois. Outre la distinction de plusieurs personnalités nationales culturelles et de journalistes issus des différents organes de presse pour leur efforts déployés au service du développement et de la promotion du message médiatique, un hommage a été également rendu aux fondateurs de l’initiative Construire l’avenir, au niveau des différentes wilayas. La représentante de l’initiative à Blida a distingué, de son côté, le président de l’association, en reconnaissance de son action prospective et scientifique au profit de la société. Lors de cette rencontre, il a été procédé au lancement officiel de deux prix annuels. Le premier prix sera décerné à la meilleur recherche prospective tandis que le deuxième sera remis à la meilleure start-up.

F.F

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici