12 C
Alger
mardi 24 novembre 2020

Maroc: Le double visage du Makhzen

Doit Lire

BEA-FGAR: Convention de garantie des crédits accordés aux PME

La Banque Extérieure d’Algérie BEA et le Fonds de garantie des crédits aux PME FGAR ont signé une convention-cadre permettant aux petites...

Covid 19: 1133 nouveaux cas 649 guérisons et 15 décès

Mille cent trente trois 1133 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 649 guérisons et 15 décès ont été enregistrés durant les dernières 24...

Justice-Covid19: Plusieurs affaires pénales reportées en raison de la contaminations d’avocats

Le report de plusieurs affaires pénales dont les procès étaient programmés au niveau de plusieurs juridictions intervient à la demande de la...

Marché du pétrole: Le besoin estimé à 104 millions b/j d’ici 2025

La demande mondiale de pétrole devrait atteindre près de 104 millions de barils par jour d’ici 2025, a indiqué le Secrétaire général...

Profitant de la fin du protectorat français, le Maroc, joue dans les eaux troubles sans tenir compte de la charte de l’ONU et du droit internationale et droit des peuples de disposer de leurs libertés et indépendances.

S’attaquant ces derniers temps contre le pays voisin, à savoir l’Algérie qui a toujours adopté la politique du bon voisinage, le respect du droit international et l’indépendance des peuples, des médias et des officiels du Makhzen, font dans la désinformation et des plus mauvaises voies diplomatiques qui déshonorent et décrédibilisent autant leurs auteurs et Royaume. Et pour donner quelques exemples illustratifs à ce sujet précis, le journaliste Jacques Benillouche, écrivait il y a quelques temps dans « Opinion Juive News » que le Makhzen à sa tête le roi Mohamed IV  que : «Le Maroc demande souvent des conseils des experts militaires israéliens. Déjà, dans les années 1960, Hassan II a eu plusieurs fois recours aux services du Mossad pour éliminer Mehdi Ben Barka et protéger son trône de s’effondrer. Dans les années 1980, le roi Hassan II a aussi,  sollicité l’aide des experts israéliens pour la construction du mur de défense militaire d’une longueur de 2.500 km , afin de repousser les attaques des combattants du Front Polisario qui luttent pour leurs indépendance, liberté et dignités ». Profitant de la fin du protectorat français, le Makhzen Maroc, joue dans les eaux troubles sans tenir compte de la charte de l’ONU et du droit internationale et droit des peuples de disposer de leurs libertés et indépendance et d’autres part, le Makhzen trahit la confiance des pays qui soutiennent les causes justes et nobles dans le monde, à commencer par la question des territoires occupés des Sahara occidentale et de la Palestine occupée.

 Manger avec le loup et pleurer avec le berger

Guidée par les besoins de soutien dans la question du Sahara Occidental, afin d’assurer sa mainmise sur le Sahara occidental qui recèle des richesses naturelles remarquable, la diplomatie Marocaine type makhzen, compte sans cesse sur l’appui inconditionnel de la France et des Etats-Unis.  La rédaction du projet de résolution à voter au Conseil de sécurité de l’ONU reste encre sur papier. Les efforts du makhzen marocains pour gagner la sympathie de Washington se heurtent aux relations plus ou moins étroites qui lient les Etats-Unis et l’Algérie dont l’expérience dans la lutte antiterroriste demeure sans pareille dans la région. L’Algérie est devenue par la force des choses, un pays model en matière de lutte contre le terrorisme international, pendant que le Makhzen se spécialise de plus en plus dans la production et l’exportation de la drogue via les frontières algérienne pour inonder le marché Africain, pis encore, déstabiliser tout le continent, avant de réussir l’exportation de sa drogue vers le marché international. « Dès lors,  comment peut-on leurs faire confiance et traiter les questions d’ordre continental et international, sur la base d’une économie basée sur le trafic de la drogue et le mensonge flagrants ? », s’interrogent de nombreux spécialistes et observateurs des relations géopolitiques et économiques. Tout en feignant défendre la Palestine occupée, en tant que président du Comité El-Qods, Rabat, capitale du Makhzen, pour ne pas du peuple marocain, accueille les deux leaders israéliens Yitzhak Rabin et Shimon Peres, ennemi des peuples.

A suivre…

Rédaction algerie62

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

BEA-FGAR: Convention de garantie des crédits accordés aux PME

La Banque Extérieure d’Algérie BEA et le Fonds de garantie des crédits aux PME FGAR ont signé une convention-cadre permettant aux petites...

Covid 19: 1133 nouveaux cas 649 guérisons et 15 décès

Mille cent trente trois 1133 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 649 guérisons et 15 décès ont été enregistrés durant les dernières 24...

Justice-Covid19: Plusieurs affaires pénales reportées en raison de la contaminations d’avocats

Le report de plusieurs affaires pénales dont les procès étaient programmés au niveau de plusieurs juridictions intervient à la demande de la...

Marché du pétrole: Le besoin estimé à 104 millions b/j d’ici 2025

La demande mondiale de pétrole devrait atteindre près de 104 millions de barils par jour d’ici 2025, a indiqué le Secrétaire général...

Mohand Azzoug: « Les familles ne doivent pas se laisser emporter par des problèmes d’héritages »

Mohand Azzoug, directeur de l’orientation et de l’enseignement du Coran au ministère des Affaires religieuses et des wakfs, répond à quelques questions...