18 C
Alger
samedi 24 octobre 2020

Marche des étudiants : Benyoucef Mellouk donne l’exemple

Doit Lire

Histoire: Le moudjahid Larbi Allahoum n’est plus

Le moudjahid Larbi Allahoum est décédé, mercredi, à l'âge de 92 ans.APS. Né en 1928 à M'sila, le défunt...

Cadastre-Conservation foncière: Les deux organsimes fusionnés

Le directeur général du domaine national DGDN, Djamel Khaznadji a fait savoir mercredi à Alger que ses services préparaient un texte réglementaire...

Covid19: 252 nouveaux cas 136 guérisons et 7 décès

Deux cent cinquante-deux 252 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 136 guérisons et 7 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures...

Béjaia-Seddouk : 140 employés sans paies depuis 15 mois

Fermée depuis 7 jours,la briqueterie Seddouk, sise au village Akhenak situé à quelques kilomètres du chef-lieu de la commune et daïra agonise....

Soutenue par des milliers de citoyens, la 36éme marche des étudiants, se distingue par un important dispositif sécuritaire au niveau de la capitale qui s’apprête à accueillir la célébration du 65é anniversaire du déclenchement de la révolution Algérienne 1954-1962. Les policiers en tenues et en civiles, deviennent de plus en plus nombreux, pour veiller à la sécurité des marcheurs, mais surtout pour fermer les allées vers les grands boulevards de la capitale.  Pour ce mardi 29 octobre 2019 qui a enregistrés quelques dizaines de milliers d’étudiants et de citoyens qui ont joint la marche des étudiants, et ce, n’est pas pour rien, puisque, ce sont des familles entières qui se sont solidarisé avec la marche de la communauté des étudiants qui forment  les futurs cadres, gestionnaires et autres décisions à l’échelle politique et économique, comme c’est le cas depuis la nuit du temps, a-t-on souligné.

Commençant la marche hebdomadaire de la place des martyrs en passant par le Square Port Saïd, la rue larbi Ben m’hidi, jusqu’à la grande poste à Alger centre, des milliers d’étudiants et citoyens qui ont brandi des pancartes pour dénoncer la fuite en avant du système politique en place qui fait la sourde oreille contre le peuple depuis neuf mois déjà.  Ben Youcef Mellouk, le moudjahid infatigable qui marche chaque vendredi avec le Hirak et les étudiants chaque mardi depuis le 22 février 2019, n’a pas manqué d’étonner avec son engagement et détermination. « Si nous voulons faire de notre pays un pays qui avance dans la démocratie et la justice, il faut commencer par nettoyer le secteur de la justice des magistrats faussaires qui ont trahit » lance-t-il avec force devant les foule des marcheurs et chaine de police. Les étudiants se sont démarqués des prochaines élections présidentielles dans les conditions actuelles, surtout que les symboles du temps de Bouteflika qui a failli depuis, sont toujours en poste.  La journée du 1e novembre 2019, sera une deuxième révolte pacifique pour le changement du système politique corrompu, ont-ils scandés.   

Y.B  

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Histoire: Le moudjahid Larbi Allahoum n’est plus

Le moudjahid Larbi Allahoum est décédé, mercredi, à l'âge de 92 ans.APS. Né en 1928 à M'sila, le défunt...

Cadastre-Conservation foncière: Les deux organsimes fusionnés

Le directeur général du domaine national DGDN, Djamel Khaznadji a fait savoir mercredi à Alger que ses services préparaient un texte réglementaire...

Covid19: 252 nouveaux cas 136 guérisons et 7 décès

Deux cent cinquante-deux 252 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 136 guérisons et 7 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures...

Béjaia-Seddouk : 140 employés sans paies depuis 15 mois

Fermée depuis 7 jours,la briqueterie Seddouk, sise au village Akhenak situé à quelques kilomètres du chef-lieu de la commune et daïra agonise....

Biens immobiliers: Les paramètres de cessions des valeurs vénales fixés

Les paramètres de détermination de la valeur vénale dans le cadre de la cession des biens immobiliers appartenant à l'Etat et des...