24 C
Alger
vendredi 23 octobre 2020

Mali: 31 morts le dernier bilan de l’attaque contre le village d’Ogossagou

Doit Lire

Histoire: Le moudjahid Larbi Allahoum n’est plus

Le moudjahid Larbi Allahoum est décédé, mercredi, à l'âge de 92 ans.APS. Né en 1928 à M'sila, le défunt...

Cadastre-Conservation foncière: Les deux organsimes fusionnés

Le directeur général du domaine national DGDN, Djamel Khaznadji a fait savoir mercredi à Alger que ses services préparaient un texte réglementaire...

Covid19: 252 nouveaux cas 136 guérisons et 7 décès

Deux cent cinquante-deux 252 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 136 guérisons et 7 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures...

Béjaia-Seddouk : 140 employés sans paies depuis 15 mois

Fermée depuis 7 jours,la briqueterie Seddouk, sise au village Akhenak situé à quelques kilomètres du chef-lieu de la commune et daïra agonise....

Le bilan de l’attaque contre le village peul d’Ogossagou survenue vendredi au centre du Mali s’est alourdi à 31 morts, a annoncé le Premier ministre malien, Boubou Cissé.

Alors que des efforts pour déployer nos FAMa Forces armées maliennes sur l’ensemble du territoire se poursuivent et que des actes d’adhésion à la paix se sont multipliés dans différentes localités, Ogossagou a connu une nouvelle attaque meurtrière faisant 31 morts, a indiqué le Premier ministre malien, en présentant ses condoléances aux familles endeuillées. Un précédent bilan donné vendredi par des responsables locaux a fait état de 21 morts. La Mission de l’ONU au Mali Minusma a fermement condamné l’attaque contre le village d’Ogossagou dans la région de Mopti centre.Le chef de la MINUSMA, Mahamat Saleh Annadif s’est dit « choqué et outré par cette attaque. Au moment même où nous recevions des évolutions positives venant du nord du pays, ce qui se passe au centre est révoltant. Je le condamne fermement, et il est urgent de briser cette spirale de la violence dans cette région, a ajouté dans un communiqué le chef de la Mission onusienne.Annadif a indiqué que la MINUSMA se tient prête à soutenir le gouvernement malien pour les besoins de l’enquête et pour toute action susceptible d’apaiser la situation.Le 23 mars 2019, l’attaque par des hommes armés de ce même village peul avait fait 160 morts civils. L’attaque, attribuée à des chasseurs dogons, avait été le point culminant de violences intercommunautaires en mars-avril dans le centre du Mali.

Rédation

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Histoire: Le moudjahid Larbi Allahoum n’est plus

Le moudjahid Larbi Allahoum est décédé, mercredi, à l'âge de 92 ans.APS. Né en 1928 à M'sila, le défunt...

Cadastre-Conservation foncière: Les deux organsimes fusionnés

Le directeur général du domaine national DGDN, Djamel Khaznadji a fait savoir mercredi à Alger que ses services préparaient un texte réglementaire...

Covid19: 252 nouveaux cas 136 guérisons et 7 décès

Deux cent cinquante-deux 252 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 136 guérisons et 7 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures...

Béjaia-Seddouk : 140 employés sans paies depuis 15 mois

Fermée depuis 7 jours,la briqueterie Seddouk, sise au village Akhenak situé à quelques kilomètres du chef-lieu de la commune et daïra agonise....

Biens immobiliers: Les paramètres de cessions des valeurs vénales fixés

Les paramètres de détermination de la valeur vénale dans le cadre de la cession des biens immobiliers appartenant à l'Etat et des...