21 C
Alger
jeudi 28 janvier 2021

Lutte contre la corruption: L’ONPLC se réjouit des acquis de l’année 2020

A lire

L’Algérie a réalisé cette année plusieurs acquis dans la promotion de la démocratie participative, la consécration de l’Etat des institutions et le renforcement des capacités des organes de lutte contre la corruption, a indiqué mercredi à Alger Tarek, président de l’Organe national de prévention et de lutte contre la corruption ONPLC.

Dans une allocution à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de lutte contre la corruption 9 décembre au Centre international de conférences CIC, en présence du conseiller du Président de la République chargé du mouvement associatif et de la communauté nationale à l’étranger, Nazih Berramdane, du conseiller du Président de la République, chargé des affaires sécuritaires et militaires, Abdelaziz Medjahed, et de la Représentante résidente du Programme des Nations Unies pour le développement PNUD en Algérie, Blerta Aliko, M. Kour a précisé que cette célébration est marquée cette année en Algérie par la réalisation de plusieurs acquis dans la promotion de la démocratie participative, la consécration de l’Etat des institutions et le renforcement des capacités des organes de lutte contre la corruption, au titre de la nouvelle Constitution. En effet, la Loi fondamentale comprend des dispositions qui reflètent l’engagement de l’Algérie à l’égard des conventions internationales en matière de prévention et de lutte contre la corruption, tel que stipulé dans son préambule.

La constitution renforce les capacités de l’organisation

Et d’ajouter que l’amendement constitutionnel a renforcé la place et les capacités des organes de lutte contre la corruption, notamment à travers la création de la Haute autorité de transparence, de prévention et de lutte contre la corruption en tant qu’instance de contrôle à laquelle la Constitution a conféré la mission de contribuer au renforcement des capacités des acteurs de la société civile engagés dans la lutte contre la corruption. L’Organe national de prévention et de lutte contre la corruption s’emploie à trouver les mécanismes nécessaires à la consécration et à l’opérationnalisation du rôle de la société civile dans la prévention et la lutte contre la corruption, d’où le lancement du projet de Réseau national pour l’intégrité RNI, a fait savoir le responsable. Dans ce cadre, l’ONPLC a choisi, cette année, de célébrer la Journée internationale de lutte contre la corruption par l’organisation d’une visioconférence sur le thème « Le Réseau national pour l’intégrité RNI, mécanisme d’appui au rôle de la société civile dans la prévention et la lutte contre la corruption, a dit M. Kour.

Ferhath Fekrach

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Derniers articles