19 C
Alger
samedi 24 octobre 2020

L’histoire aux générations futures

Doit Lire

Religion: Les associations et zaouias invités à consolider l’unité du peuple

Le conseiller du président de la République chargé des zaouias et des associations religieuses, Aissa Belakhdar, a appelé samedi à Alger à...

Cessez-le-feu en Libye: La france salue les parties concernées

La France salue la signature d’un accord de cessez-le-feu entre les Parties libyennes, a-t-on indiqué dans le site de l'ambassade de france...

Révision de la Constitution: L’Algérie nouvelle commence par le vote du 1 novembre 2020

Le Général de Corps d'Armée Saïd Chanegriha, Chef d'Etat-Major de l'Armée nationale populaire ANP a estimé, samedi à Oran, que la priorité...

Oran: 23 enfants opérés en chirurgie scoliotique

 Quelque 23 enfants et adolescents souffrant de scoliose, ont été opérés au cours de la période du confinement sanitaire, au niveau de...

Des enseignants universitaires spécialistes en histoire moderne et contemporaine ont appelé à transmettre les vérités historiques de la lutte durant la guerre de libération aux générations futures afin de perpétuer les valeurs pour lesquelles se sont sacrifiés les martyrs en vue du recouvrement de la souveraineté nationale. Lors d’une conférence organisée par la wilaya d’Alger dans le cadre des conférences consacrées à l’histoire de la Guerre de libération au titre des célébrations marquant le 57e anniversaire de la fête de l’indépendance et de la jeunesse, Dr Khadidja Kerimi du département d’histoire de l’Université d’Alger a mis en exergue l’importance de la transmission des vérités historiques de la lutte algérienne aux générations futures afin de perpétuer les valeurs pour lesquelles se sont sacrifiés les martyrs.Déplorant le peu d’intérêt accordé à l’histoire durant l’année scolaire du fait des faibles coefficients attribués à cette matière, elle a estimé dans une déclaration à l’APS qu’une grande responsabilité incombait aux parties chargées de mettre en place les programmes scolaires d’histoire.Après avoir rappelé lois mises en place par le colonisateur pour aliéner l’identité algérienne, sa politique de division et de répression et les massacres qu’il a perpétrés des décennies durant à l’encontre les Algériens, la conférencière a soutenu que toutes les tentatives d’occultation de l’histoire de l’Algérie ont été jusque là vouées à l’échec, ajoutant que les jeunes d’aujourd’hui ont souligné leur attachement à leur histoire.

M.K

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Religion: Les associations et zaouias invités à consolider l’unité du peuple

Le conseiller du président de la République chargé des zaouias et des associations religieuses, Aissa Belakhdar, a appelé samedi à Alger à...

Cessez-le-feu en Libye: La france salue les parties concernées

La France salue la signature d’un accord de cessez-le-feu entre les Parties libyennes, a-t-on indiqué dans le site de l'ambassade de france...

Révision de la Constitution: L’Algérie nouvelle commence par le vote du 1 novembre 2020

Le Général de Corps d'Armée Saïd Chanegriha, Chef d'Etat-Major de l'Armée nationale populaire ANP a estimé, samedi à Oran, que la priorité...

Oran: 23 enfants opérés en chirurgie scoliotique

 Quelque 23 enfants et adolescents souffrant de scoliose, ont été opérés au cours de la période du confinement sanitaire, au niveau de...

Transport: Un wagon de train chargé de phosphate déraille à Skikda

L'un des 15 wagons d'un train transportant le phosphate a déraillé vendredi, au lieu dit pont des cavaliers "Jisr El Foursane" dans...