14 C
Alger
vendredi 22 janvier 2021

Lettre au Parlement Européen

A lire

L’Algérie marque le point contre le parlement Européen. C’est vrai que l’Algérie a souffert d’une dérive politique et économique depuis 1999. 20 ans après, le peuple algérien a décidé de changer la donne politique et économique mis à mal  par des clans pourris que ce même parlement Européen aurait dû dénoncer et rappeler à l’ordre. Mais, il n’a pas réagi pour la simple raison, les cinq accords signés entre l’Union Européen et l’Algérie, ont profité beaucoup plus à l’Union Européen que son sois disant partenaire l’Algérie. L’ère de la vache à lait est révolue. Le parlement Européen, aurait dû aussi, dénoncer le terrorisme criminel qui au nom de la religion l’islam, n’a épargné aucune vie humaine sans distinction de couleur de nationalité et de religion. Le parlement de l’Union Européen, aurait dû aussi, tendre la main aux algériens qui souffraient dans la solitude et l’isolement internationale et la pire des crises économique et politique qu’a vécu l’Algérie. Le parlement Européen, aurait dû aussi dire et rappeler que l’Algérie, pays voisin de la méditerrané, mérite mieux que toutes ces situations résumées en quelques lignes. L’erreur politique de l’Algérie réside beaucoup plus dans sa dérive qu date depuis la signature des agreement aux partis religieux, alors que la constitution elle-même, rejette cet état de fait. Ce n’est que par la pression des lobbies occultes de l’intérieur et de l’étranger que l’islamisme politique devient une menace pour le monde entier.  Nous algériens, journalistes et toutes catégories confondu, nous compatissons et nous déplorons les détentions arbitraires et injustes de tous ceux et celle qui ont marché et participés à l’évènement du hirak, plus que n’importe quelle voix et voie de ce même parlement de l’Union Européen qui fait la sourde oreille sur beaucoup d’autres questions liées à l’Algérien et à la cause palestinienne et scelle des Saharoui. Votre rapport sur la situation des droits de l’homme, n’est pas si crédible et loin de refléter toute la réalité du pays. Dites et accéptez la vérité ou taisez-vous. La voix du hirak  est très claire à votre égard : « Non à l’ingérence dans les affaires internes de l’Algérie.».

Amar CHEKAR      

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Derniers articles