Les journalistes se mobilisent contre l’arbitraire

0
254

Actualisé. Lésés dans leurs droits et devoirs d’informer et de dire la vérité au peuple, plus d’une vingtaine d’employés, Journalistes, Techniciens et personnels de l’administration, sont suspendus de maniere arbitraire depuis mercredi dernier. Pis encore et contre toutes attentes, les journalistes et les employés ont étés interdits d’accéder au siège du groupe Médias Temps Nouveaux, appartenant à l’ex patron de l’ETRHB Ali Haddad, en prison d’El Harrach depuis des mois. Comptant sur la solidarité de tout les confrères et consœurs des médias des deux secteurs et également la justice en dernier recours, le collectif des journalistes du journal le Temps d’Algerie qui sont soutenus par leurs confreres et consoeurs de Waqt El Djazair , Dzair TV du même groupe et d’autres journalistes de la presse nationale qui sont nombreux à exprimer leurs solidarité, un texte détaillé a été adressé à notre rédaction, à l’instar des autres journaux et réseaux sociaux, pour venir nombreux au sit in de ce dimanche 1 décembre à la maison de la presse nationale. Épris de l’esprit de solidarité et le respect de l’éthique, de nombreux journalistes ont déjà exprimé leurs soutiens et solidarité avec l’équipe du Temps d’Algérie. Nul n’est à l’abri de telles situations inadmissibles, infodalger, exprime sa solidarité continue et publie l’appel des confrères et consoeurs. Face à l’injustice et le mépris, la presse nationale est tenue de rester unis et solidaires avec l’équipe du journal le Temps d’Algérie.  » c’est dans les moments difficiles que l’on a besoin mutuellement », nous dit-on.

Appel des Journalistes

Devant la campagne d’intimidation et de harcèlement que subissent des journalistes et autres responsables du personnel administratif du Groupe Médias Temps Nouveaux, menée par leur Directeur général, M. Mouloud Louaïl, l’ensemble des consœurs et confrères des médias nationaux sont appelés à participer à un rassemblement de soutien pour dire :

Non au musèlement des journalistes
La liberté de la presse ne se négocie pas
Non à la censure

Soyez nombreux ce Dimanche 1er décembre 2019 au niveau de la Maison de la presse Tahar Djaout, à 11h30.

Nous comptons sur votre soutien

Rédaction


LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here