17 C
Alger
jeudi 26 novembre 2020

Les élèves désertent les salles d’examens du BEM histoire et géographie

Doit Lire

Said bouhadja, le militant honnête le moudjahid authentique

Pour l’histoire et la mémoire de ceux qui ne connaissent pas de près feu Saïd Bouhadja,  il est de notre devoir de...

Said bouhadja, le militant et le moudjahid authentique

Pour l’histoire et la mémoire deceux qui ne connaissent pas de près feu Saïd Bouhadja,  il est de notre devoir de faire...

Algérie62 rend hommage à Saïd Bouhadja

Ami de la presse nationale avec qui il entretient une relation d’amitié remarquable depuis qu’il était chargé de communication de l’ex parti...

Corruption: Un autre ministre dans le collimateur de la justice

 Abdelkader Ouali, ancien ministre des travaux publics et des ressources en eau, rapellé par ses actes de gestion. La justice ne pardonne...

De nombreux surveillants de l’examen du BEM ont déploré la désertion des salles d’examens par les élèves. « Plusieurs classes se sont retrouvées presque vide lors du passage de l’examen histoire géographie. La cause qui a poussé les élèves à quitter la salle, d’abord, c’est la difficulté de répondre aux question de l’histoire de l’Algérie, dont la question liées aux évènements du 8 mai 1945 et celui du congrès de la 20 aout 1956 qui sont très importantes pour le pays » a indiquée Amina Dziria à Alger. Une autre question qui a fait du bruit a été posée aux élèves qui ne rentrent pas forcément directement dans les matières histoire et géographie, concerne la question du Sahara occidentale (RASD) et c’est même bizarre, a-t-il regretté. A ce sujet, Ali Batache, ancien enseignants de la matière histoire géographie et écrivain qui a son actif plusieurs livres sur l’histoire de l’Algérie, notamment l’insurrection du 8 avril 1871 de  Cheikh Aheddadh et El Mokrani, précise « A notre niveau à seddouk, il n’ ya pas ce problème, les élèves s’intéressent beaucoup à l’histoire du pays. Mais, C’est vrai j’ai entendu parler d’une question qui a été glissée à l’examen est qui ne relève pas forcément de l’histoire de l’Algérie. Cette question qui relève du peuple sahraoui, aurait pu être inscrite dans la culture générale au lieu de l’histoire de l’Algérie » a-t-il affirmé.

A.C

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Said bouhadja, le militant honnête le moudjahid authentique

Pour l’histoire et la mémoire de ceux qui ne connaissent pas de près feu Saïd Bouhadja,  il est de notre devoir de...

Said bouhadja, le militant et le moudjahid authentique

Pour l’histoire et la mémoire deceux qui ne connaissent pas de près feu Saïd Bouhadja,  il est de notre devoir de faire...

Algérie62 rend hommage à Saïd Bouhadja

Ami de la presse nationale avec qui il entretient une relation d’amitié remarquable depuis qu’il était chargé de communication de l’ex parti...

Corruption: Un autre ministre dans le collimateur de la justice

 Abdelkader Ouali, ancien ministre des travaux publics et des ressources en eau, rapellé par ses actes de gestion. La justice ne pardonne...

Sahara Occidentale-Maroc: L’Union Africaine interpellée pour punire le Makhzen

La République arabe sahraouie démocratique RASD a appelé de nouveau, l’Union africaine UA à prendre des mesures plus fermes face à la...