12 C
Alger
samedi 28 novembre 2020

Les deux ex ministres Amar Tou et Karim Djoudi accusés de d’abus de fonction

Doit Lire

Said bouhadja, le militant honnête le moudjahid authentique

Pour l’histoire et la mémoire de ceux qui ne connaissent pas de près feu Saïd Bouhadja,  il est de notre devoir de...

Said bouhadja, le militant et le moudjahid authentique

Pour l’histoire et la mémoire deceux qui ne connaissent pas de près feu Saïd Bouhadja,  il est de notre devoir de faire...

Algérie62 rend hommage à Saïd Bouhadja

Ami de la presse nationale avec qui il entretient une relation d’amitié remarquable depuis qu’il était chargé de communication de l’ex parti...

Corruption: Un autre ministre dans le collimateur de la justice

 Abdelkader Ouali, ancien ministre des travaux publics et des ressources en eau, rapellé par ses actes de gestion. La justice ne pardonne...

Le Procureur général près la Cour suprême Alger a affirmé dimanche que l’ancien ministre des Finances, Karim Djoudi était poursuivi pour abus de fonction et « dilapidation de deniers publics », alors que l’ancien ministre des Transports, Amar Tou devrait répondre des chefs d’accusation d' »abus de fonction » et d' »octroi d’indus avantages au titre de l’octroi de marchés publics et contrats », indique un communiqué de cette instance.Dans le cadre de l’enquête ouverte au niveau de la Cour suprême à l’encontre de Ahmed Ouyahia, il a été procédé ce dimanche 16 juin 2019 à l’audition de Karim Djoudi et de Amar Tou par le Juge enquêteur », a noté le communiqué.Karim Djoudi est poursuivi pour abus de fonction conformément à l’article 33 de la loi 01-06 relative à la prévention et à la lutte contre la corruption, et dilapidation de deniers publics conformément à l’article 29 de la loi 01-06 relative à la prévention et à la lutte contre la corruption », précise le communiqué. Amar Tou est, quant à lui, poursuivi pour « octroi d’indus avantages au titre de l’octroi de marchés publics et contrats », conformément à l’article 26 de la loi 01-06 relative à la prévention et à la lutte contre la corruption » et « abus de fonction », conformément à l’article 33 de la loi 01-06 relative à la prévention et à la lutte contre la corruption ».Le Juge enquêteur a ordonné « le placement des deux accusés sous contrôle judiciaire, avec retrait de leurs passeports ordinaire et diplomatique, et obligation de se présenter une fois par mois, pour pointer devant le Juge enquêteur », conclut le communiqué.

M.K

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Said bouhadja, le militant honnête le moudjahid authentique

Pour l’histoire et la mémoire de ceux qui ne connaissent pas de près feu Saïd Bouhadja,  il est de notre devoir de...

Said bouhadja, le militant et le moudjahid authentique

Pour l’histoire et la mémoire deceux qui ne connaissent pas de près feu Saïd Bouhadja,  il est de notre devoir de faire...

Algérie62 rend hommage à Saïd Bouhadja

Ami de la presse nationale avec qui il entretient une relation d’amitié remarquable depuis qu’il était chargé de communication de l’ex parti...

Corruption: Un autre ministre dans le collimateur de la justice

 Abdelkader Ouali, ancien ministre des travaux publics et des ressources en eau, rapellé par ses actes de gestion. La justice ne pardonne...

Sahara Occidentale-Maroc: L’Union Africaine interpellée pour punire le Makhzen

La République arabe sahraouie démocratique RASD a appelé de nouveau, l’Union africaine UA à prendre des mesures plus fermes face à la...