L’élection présidentielle du 4 juillet 2019 tombe dans les calendes Grec

0
144

 Il fallait s’y attendre. Le peuple a dit son mot depuis le 22 février 2019. et voila aprés tout ce temps perdu, le Conseil constitutionnel proclame ce dimanche l’impossibilité de tenir l’élection présidentielle à la date du 4 juillet prochain. Aucun dossier de candidature n’a été validé. Le conseil constitutionnel s’est prononcé pour sa réorganisation à une date qui sera fixée ultérieurement par le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah.  Réuni pour délibération ces derniers jours, le Conseil constitutionnel s’est prononcé par décision du 1er juin 2019 pour le rejet des dossiers de deux postulants à la candidature, inconnus du public, ayant déposé des dossiers auprès du bureau du conseil constitutionnel qui a conclu de l’impossibilité d’organiser l’élection présidentielle à la date prévue.  Le ministère de l’Intérieur, a enrigistré 77 lettres d’intention qui se sont porté candidats à l’élection présidentielle du 4 juillet. parmis les dossiers figurent 3 de chefs de parti politique. Les responsables de deux formations, l’Alliance nationale républicaine ANR et le Front El Moustakbal FM, avaient ensuite annoncé le gel de leur participation, estimant que les conditions pour le déroulement de l’élection n’étaient pas réunies.  

A.C

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here