21 C
Alger
jeudi 1 octobre 2020

L’économiste Smaïl Lalmas plaide pour stopper le phénomène de récession

Doit Lire

RCD: Mohcine Belabbes ne s’est pas présenté à la commission discipline de l’APN

Mohcine Belabbes, président du RCD a refusé de se présenter aujourd’hui 30 septembre 2020 devant la commission de discipline de l’APN, afin...

Eléction présidentielle Américaine: Joe Biden et Donald Trump face aux électeurs USA

Le premier débat pour l'élection présidentielle américaine s'est tenu dans la nuit de mardi à mercredi à Cleveland Ohio, dans un climat...

Réforme économique: Le diplomate britanique Lord Richard Risby éstime que l’Algérie a fait un pas en avant

L’Algérie a amorcé une étape de changement positif, grâce aux nouvelles réformes introduites récemment, a estimé, mercredi, Lord Richard Risby, l’Envoyé du...

Covid 19: 162 nouveaux cas 111 guérisons et 8 décès

Cent soixante-deux 162 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 111 guérisons et 8 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures en...

Smail Lalmas, economiste, affirme que la crise économique liée à la chute des prix du baril du brut, à laquelle fait face l’Algérie, s’est aggravée, depuis quelques mois, en raison des difficultés rencontrées par nombre d’entreprises à écouler leurs productions.

Accueilli, dimanche, à l’émission L’invité de la rédactionde la chaine 3 de la Radio Algérienne, l’intervenant signale que certaines parmi ces dernières tournent actuellement à 50% de leurs capacités, en raison du blocage de grands projets liés au tarissement des moyens de financement.Celui-ci prévient qu’au cas où cette situation venait à perdurer, les chefs d’entreprises seraient tentés de réduire leurs personnels entrainant « des répercutions terribles sur le chômage et le pouvoir d’achat ».

Se refusant à imputer cette situation à la crise politique à laquelle est actuellement confrontée la nation, il considère vital de bloquer « ce sérieux danger » en inaugurant un plan de relance d’urgence, « dans les meilleurs délais ». Parmi les aspects expliquant le manque de confiance manifesté à l’endroit de  l’économie nationale, il fait état de « l’illisibilité politique », des suites, dit-il, de la disparition « des écrans depuis plus six ans », du président de la république, amenant les investisseurs locaux et étrangers à ne prendre aucun risque.

Critiquant les discours politiques, ressassés à l’envi, de « diversification économique » pour en finir avec la rente pétrolière, l’invité constate que ceux-ci n’auront finalement donné lieu à aucun résultat palpable, pour la simple raison, explique-il, « qu’il n’y avait aucune feuille de route, ni aucune stratégie ».

Pour M. Smaïl Lalmas, il y a nécessité de libérer l’économie et en même temps changer la structure de l’investissement en la réservant à la ressource humaine, la formation et la compétence, mais pour ce faire, ajoute-t-il, il faudrait en passer par la mise en place d’une « direction politique crédible », armée de la confiance des citoyens.

Résumant ses propos, il estime qu’en mettant en œuvre les paramètres de « crédibilité, de confiance, de projets et de compétences » il est possible d’attirer nombre d’investisseurs pour inaugurer un modèle économique solide qui reste encore à bâtir.

APS

 

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

RCD: Mohcine Belabbes ne s’est pas présenté à la commission discipline de l’APN

Mohcine Belabbes, président du RCD a refusé de se présenter aujourd’hui 30 septembre 2020 devant la commission de discipline de l’APN, afin...

Eléction présidentielle Américaine: Joe Biden et Donald Trump face aux électeurs USA

Le premier débat pour l'élection présidentielle américaine s'est tenu dans la nuit de mardi à mercredi à Cleveland Ohio, dans un climat...

Réforme économique: Le diplomate britanique Lord Richard Risby éstime que l’Algérie a fait un pas en avant

L’Algérie a amorcé une étape de changement positif, grâce aux nouvelles réformes introduites récemment, a estimé, mercredi, Lord Richard Risby, l’Envoyé du...

Covid 19: 162 nouveaux cas 111 guérisons et 8 décès

Cent soixante-deux 162 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 111 guérisons et 8 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures en...

Téléphonie Mobiles: L’autorité de régulation sanctionne Mobilis, Djezzy et Ooredoo

L'Autorité de régulation de la poste et des communications électroniques ARPCE a annoncé, mercredi dans un communiqué, avoir prononcé des sanctions pécuniaires...