Le Temps d’Algérie: la dernière goutte qui a fait déborder le vase

Doit Lire

Examen du baccalaureat: 9 personnes impliqués dans la fuite des sujets

Plusieurs juridictions ont prononcé mercredi des peines d'emprisonnement d'un à deux ans et des amendes de 50.000 à 500.000 Da à l'encontre...

Accidents de la circulation: 22 décès et 1259 blessés en une semaine

Vingt-deux 22 personnes ont trouvé la mort et 1259 autres ont été blessées dans plusieurs accidents de la circulation survenus à travers...

Examen du Baccalauréat: La fuite des sujets reviennent encore cette année

La Justice a prononcé, lundi, des peines d'emprisonnement pour des faits liés à la fuite des sujets de l'examen du baccalauréat ou...

Rentrée Scolaire: Djerad attend le feu vert du comité scientifique

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a déclaré, dimanche à Annaba, que la date de la rentrée scolaire 2020-2021 sera fixée suivant les...

Confinés dans le silence et la résignation, non pas par peur ou ignorance des valeurs, les journalistes et les employés du groupe Médias Temps Nouveaux, déclenchent la sonnette d’alarme. agissant et réagissant dans la transparence totale, et toute en prenant à témoigne l’opinion publique nationale sur les dérapages et déviation vers des situations incongrues et qui risquent gros pour l’avenir du pays, en cachant la vérité au peuple, alors que toutes est vue, entendu, scruté et analysé par les médias étrangers qui font le travail de contre poids, alors que ce sont les enfants du pays et les journalistes Algériens qui devront le faire pour l’intérêt du pays, le mouvement du rassemblement des journalistes du Temps d’Algérie, n’est autres que l’arbre qui cache la forêt. Après la fermeture de plusieurs journaux pour des prétextes financiers, voilà le temps des autres journaux qui cont arriver un jour ou l’autre. infodalger, inscrit sa ligne éditoriale dans le sens du développement et valorisation des valeurs de libertés, de justice et d’indépendance a part entière, au diable toutes pression et tentatives de récupération et de sabordage de notre journal online, qui reste et restera solidaire jusqu’au dernier centime et souffle de vie morale et professionnelle. Déclaration du texte intégrale des journalistes.

Le Temps d’Algérie: Déclaration des journalistes

Alger, le 1er Décembre 2019.  La Direction du Groupe Media Temps Nouveaux, à sa tête le directeur général désigné par l’ensemble des journalistes au mois de juin dernier en remplacement de M. Abrous Outoudert, a prononcé des mesures arbitraires de suspension contre un nombre de cadres du Groupe, sous prétexte d’immixtion dans les prérogatives du directeur et tentative d’entrave à ses décisions. Les journalistes suspendus avaient seulement demandé le libre exercice de leur métier dans la transparence et dans les règles professionnelles. En effet, dans la couverture consacrée aux marches du vendredi 15 novembre, la rédaction en chef a ouvert avec des titres qui n’avaient rien à voir avec la réalité du terrain à travers les wilayas. Vint ensuite la goutte qui fera déborder le vase, lorsque des journalistes du quotidien Le Temps d’Algérie contestent l’ouverture du lundi 18 novembre 2019, pour le moins ‘’honteuse’’ en termes de traitement de l’actualité nationale. Ce qui mènera à la suspension de quatre d’entre eux.  Devant l’insistance de ces pratiques, les journalistes se sont révoltés contre l’arbitraire de la Direction, le musèlement quotidien de la liberté d’expression et les pressions qu’ils subissent et que l’on disait ‘’venues d’en haut’’. Les journalistes ont réclamé la tenue d’une Assemblée générale pour éclaircir les choses et ouvrir les canaux de dialogue, mais la Direction à sa tête le directeur général, a repris avec les mesures arbitraires et les suspensions, visant cette fois-ci, 21 collègues au sein du Groupe. Pire, la Direction optera pour l’escalade, exploitant le plateau de la chaine Dzair, à travers un direct lors du principal rendez-vous d’informations JT de 19h30, pour s’attaquer, diffamer et porter de graves accusations contre les mêmes collègues. Des accusations qui touchent à l’honneur de leurs familles et remettent en cause le professionnalisme des travailleurs et des cadres de ce groupe médiatique. Tout en refusant à quiconque de nous donner des leçons en patriotisme au détriment de nos revendications professionnelles de défense d’une presse crédible sans musèlement ni désinformation, nous dénonçons toutes formes de dénigrement à l’image de travailleurs et de cadres qui n’ont lésiné aucun effort pour servir le Groupe dans toutes les circonstances et à tous les niveaux. Nous nous réservons le droit de saisir la justice pour poursuivre les parties à l’origine de cette virulente campagne de diffamation, de dénigrement et de mensonges, avec demande de réhabilitation à travers des excuses publiques ‘’à l’antenne, pour toutes ces accusations portées à tort contre les collègues suspendus. Nous prenons à témoin l’opinion publique que notre mouvement interne vise à corriger les dérives en termes de gestion, après avoir constaté des dépassements dans la gestion du Groupe, à travers des décisions unilatérales souvent ciblées et revanchardes, prises sans concertation avec les travailleurs ni avec le collectif rédactionnel qui pourtant, ont porté ce Directeur général à la tête du Groupe Média Temps Nouveaux, il y a quatre mois.  Devant la fermeture de tous les canaux de dialogue, nous interpellons l’administrateur désigné par les autorités judiciaires, pour intervenir d’urgence, trouver une solution définitive à cette situation et mettre fin à tous ces dépassements. Comme nous tenons pour responsables les autorités publiques, le Ministère de la Communication et l’Autorité de régulation de l’audiovisuel ARAV, en cas d’autres attaques et sur la poursuite des pratiques arbitraires et de l’anarchie dans la gestion.   

Collectif des journalistes et employés suspendus              

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernières Articles

Douanes: 306 affaires du contentieux et saisi de près de 100 millions DA de marchandises

Les services des Douanes de la division des voyageurs au niveau de l'aéroport international d'Alger ont saisi, entre début janvier et le...

Covid-19: 160 nouveaux cas 102 guérisons et 4 décès

Cent soixante 160 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 102 guérisons et 4 décès ont été enregistrés durant les dernières 24h00 en Algérie.

Harraga: 755 personnes sauvés en quelques jours

Les unités des Garde-côtes ont sauvé quelques 775 personnes en dangés, lors de plusieurs opérations effectuées les 20 et 25 septembre...

L’ONU appelle à l’arrêt des hostilités en Libye

L'ONU a appelé à l'arrêt immédiat des hostilités qui ont éclaté entre deux groupes armés à Tajoura, banlieue est de la capitale...

Afrique: Le Mali salue les efforts de paix engagées par l’Algérie

Le leader du mouvement malien M5, l'imam Mahmoud Dicko, a salué, samedi, les efforts de l'Algérie en faveur du règlement de la...