14 C
Alger
vendredi 22 janvier 2021

Le président Tebboune affirme: «Ce n’est pas facile d’être malade et rester loin de son pays.»

A lire

« Ce n’est pas facile de rester loin de son pays et voire sa responsabilité augmenter de plus en plus sur tous les plans. L’année 2021 sera meilleure que l’année 2020.  L’Etat reste solidaire avec toutes les catégories démunies. Dieu merci pour le rétablissement complet de ma santé et il ne reste que très peu de choses pour revenir avec toute mon énergie pour continuer notre travail pour l’édification d’une nouvelle Algérie » a déclaré  le président de la République à son arrivée au salon d’honneur de l’aéroport militaire à Boufarik. Cette déclaration du cœur exprime tout l’attachement accordé au changement politique réclamé par le peuple à travers sa grandiose marche du hirak qui sortait tous les vendredis depuis le 22 février 2019 jusqu’au mois de février 2020. Sorti comme un seul homme dans les quatre coins du pays pour dénoncer la corruption et le système politique archaïque qui conduit le pays face au mur, le peuple Algérien, ne peut en aucun cas pardonner l’impardonnable au pouvoir des clans politiques corrompus, conduit par Said Bouteflika et son clan corrompu jusqu’aux dents.  Le regard méprisant de ces derniers contre Abdelmadjid Tebboune, premier ministre à l’époque qui s’est déplacé au cimetière El Alia pour rendre un dernier hommage à feu Réda Malek, homme d’Etat par excellence et un des membres de la délégation chargée des accords d’Evian en Suisse, restera inoubliable pour plusieurs générations.   Abdelmadjid Tebboune, qui a lancé le projet du logement AADL en tant que ministre de l’habitat pour répondre aux besoins de la catégorie moyenne en matière de logement depuis les années 2000 ne peut en aucun cas, etre responsable de tous les retards enregistrés. Deux mois après son hospitalisation en urgence, le 28 octobre 2019 dans un établissement spécialisé en Allemagne, le président de la République, rentre enfin dans une situation critique encore, vue la menace du voisin Marocain qui vient de marquer sa relation officiel avec le sionisme. Mohamed Azzoug, un des brillant cadres et compétences du pays, souligne « Nous sommes très content du retour sain et sauf du président de la République qui intervient dans une période cruciale pour le pays. On doit souhaiter prompte rétablissement à toutes les personnes malades quelques soient leurs statuts. Néomoins, tenant compte de sa responsabilité politique, économique et sociale en tant que premier magistrat, c’est raison de plus de lui souhaiter tout le courage et sérénité pour relever les defi internes et externes qui attendent notre pays » fait savoir M Azzoug.  

Amar CHEKAR

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Derniers articles