27 C
Alger
mardi 29 septembre 2020

Le MSP plaide pour dialogue responsable et raisonnable

Doit Lire

Coopération industrielle: L’Algérie et l’Angleterre entament des pourparlers

Le ministre de l’Industrie, Ferhat Ait Ali Braham prendra part mercredi par visioconférence à une rencontre algéro-britannique sur l’investissement et le commerce...

L’émir cheikh Sabah al-Ahmad al-Sabah du Koweit n’est plus

 L'émir du Koweït, cheikh Sabah al-Ahmad al-Sabah, est mort mardi à 91 ans, a annoncé le palais royal. "C'est avec une grande...

Presse électronique: Le ministre de la communication insiste sur la levée des obstacles

Le but de la rencontre est de parvenir à des solutions idoines à même de lever toutes les barrières et les obstacles...

Médias: Belhimer plaide pour une presse professionnelle

Le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement Ammar Belhimer a indiqué mardi à Alger que le gouvernement s’était engagé dans son...

Le parti du Mouvement de la Société pour la Paix MSP a affirmé jeudi qu’il était temps d’engager un dialogue sérieux, responsable et raisonnable, étant une nécessité impérieuse, affichant sa disponibilité à faire aboutir tout processus de dialogue conduit par des personnalités Novembristes. Il est temps d’engager un dialogue sérieux, responsable et raisonnable d’autant qu’il s’agit d’une nécessité impérieuse notamment après l’échec du projet des élections du 4 juillet » a indiqué le MSP dans un communiqué à l’issue de la réunion de son bureau exécutif, affirmant sa « disponibilité à faire aboutir tout processus de dialogue mené par des personnalités Novembristes, jouissant de l’adhésion populaire et non impliquées dans des affaires de corruption. A ce propos, le mouvement a rappelé que sa vision quant à la résolution de la crise que traverse l’Algérie consistait en la substitution de M. Abdelkader Bensalah par un nouveau chef d’Etat accepté par le Hirak et qui n’est pas impliquée dans des affaires de corruption et de fraude, par n’importe quelle manière décidée suite à une lecture élargie de la Constitution, à condition que ce nouveau président « engage un dialogue crédible avec la classe politique, l’élite et les personnalités dans le but de désigner un nouveau gouvernement et de constituer, de manière consensuelle, une Instance nationale indépendante pour l’organisation des élections tout en révisant la loi portant régime électoral avant d’aller vers une élection présidentielle avant la fin de l’année ».En outre, le MSP s’est dit prêt à adhérer à toute autre solution dans le cadre d’un dialogue assurant deux objectif essentiels: aller dans le sens de la volonté populaire et garantir une transition démocratique harmonieuse ».Le Général de corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’Etat-major de l’ANP avait appelé, mardi à Tamanrasset, les personnalités et les élites nationales à un dialogue sérieux, rationnel et constructif  » pour résoudre la crise que traverse le pays.

APS

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Coopération industrielle: L’Algérie et l’Angleterre entament des pourparlers

Le ministre de l’Industrie, Ferhat Ait Ali Braham prendra part mercredi par visioconférence à une rencontre algéro-britannique sur l’investissement et le commerce...

L’émir cheikh Sabah al-Ahmad al-Sabah du Koweit n’est plus

 L'émir du Koweït, cheikh Sabah al-Ahmad al-Sabah, est mort mardi à 91 ans, a annoncé le palais royal. "C'est avec une grande...

Presse électronique: Le ministre de la communication insiste sur la levée des obstacles

Le but de la rencontre est de parvenir à des solutions idoines à même de lever toutes les barrières et les obstacles...

Médias: Belhimer plaide pour une presse professionnelle

Le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement Ammar Belhimer a indiqué mardi à Alger que le gouvernement s’était engagé dans son...

Agriculture: La pomme de terre locale remplace celle des importations

Réduire les importations passe par l'augmentation de la production locale. Le ministre de l'Agriculture et du développement rural, Abdelhamid...