26 C
Alger
mercredi 21 octobre 2020

Le Hirak du peuple contre la Issaba du régime

Doit Lire

Covid19: 252 nouveaux cas 136 guérisons et 7 décès

Deux cent cinquante-deux 252 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 136 guérisons et 7 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures...

Béjaia-Seddouk : 140 employés sans paies depuis 15 mois

Fermée depuis 7 jours,la briqueterie Seddouk, sise au village Akhenak situé à quelques kilomètres du chef-lieu de la commune et daïra agonise....

Biens immobiliers: Les paramètres de cessions des valeurs vénales fixés

Les paramètres de détermination de la valeur vénale dans le cadre de la cession des biens immobiliers appartenant à l'Etat et des...

Justice: Le proces en appel de Tahkout reporté au 28 octobre

La Cour d’Alger a décidé mercredi le report au 28 octobre en cours du procès en appel de l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout...

Infiltré par des pyromanes comme ou pire que ceux qui ont cultivés la personne du président déchu, une nouvelle vague de faux militants s’improvisent comme des gens du Hirak pour parler au nom du peuple, rencontrer le panel et siéger avec des commissions comme si rien n’y étaient. Tout ce qui les intéresse, c’est le post et l’intérêt mesquin au dépend de toute une cause défendu dans les 48 wilayas et les 1541 communes. Non, Non, Non ce n’est pas ainsi que l’on peut réussir sa vie politique ou professionnelle en marchandant les vendredis pour soutenir et applaudir la cause du peuple et les autres jours on critique, on saborde et on applaudit l’autre con, non pardon, l’autres camp de la issaba qui reste encore dans l’ombre politique et  travailler dans les coulisse pour protéger leurs intérêt personnel et partisans au dépend de l’intérêt général et national.   S’il est vrai que chacun est libre de choisir son camp, mais, le faire pour la bonne cause du peuple, n’est plus un choix politique, mais, un état d’esprit et une prise de conscience qui engage tout un avenir. Le panel  qui regroupe un nombre important de noms connu ou inconnu, lui-même le reconnait et le dit à mainte fois qu’il ne représente ni le Hirak, ni le pouvoir. Mais, une simple instance de médiation et de rapprochement des idées, afin de trouver la bonne solution à la crise politique du pays.  Mais, malheureusement, les mauvais élèves ne ratent aucune occasion pour infiltrer toute organisation, rien que pour durer et faire dans la zizanie politique.  Tôt au tard, le pays retrouvera ses véritables enfants qui travaillent en leurs âme et conscience pour l’intérêt du pays et non pas leurs intérêt au dépend du peuple qui marche dans le Hirak dans la bonne foi.  

A.C

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Covid19: 252 nouveaux cas 136 guérisons et 7 décès

Deux cent cinquante-deux 252 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 136 guérisons et 7 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures...

Béjaia-Seddouk : 140 employés sans paies depuis 15 mois

Fermée depuis 7 jours,la briqueterie Seddouk, sise au village Akhenak situé à quelques kilomètres du chef-lieu de la commune et daïra agonise....

Biens immobiliers: Les paramètres de cessions des valeurs vénales fixés

Les paramètres de détermination de la valeur vénale dans le cadre de la cession des biens immobiliers appartenant à l'Etat et des...

Justice: Le proces en appel de Tahkout reporté au 28 octobre

La Cour d’Alger a décidé mercredi le report au 28 octobre en cours du procès en appel de l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout...

Révision de la constitution: L’ANP appui le référendum du 1e novembre

Le Général de Corps d'Armée Saïd Chanegriha, Chef d'Etat-Major de l'Armée nationale populaire ANP a estimé, mercredi à Constantine, que le devoir...