Le dialogue sérieux commence à mûrir selon salah Goudjil

0
185

Le président du Conseil de la nation par intérim, Salah Goudjil a affirmé, mardi à Alger, que les facteurs d’un « dialogue sérieux et responsable commencent à mûrir graduellement, appelant les acteurs politiques à mettre leurs préjugés de coté, afin de faire réussir ce processus.Présidant la cérémonie de clôture de la session parlementaire ordinaire du Conseil de la nation pour l’année 2018-2019, M. Goudjil a indiqué, dans une allocution, que « les facteurs d’un réel dialogue, sérieux et responsable, commencent à mûrir graduellement, à travers les discours du vice-ministre de la Défense nationale, chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire ANP, le général de corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah », soulignant que la réflexion, en cette période « importante » que traverse le pays, doit être centrée sur l’avenir de l’Algérie et sa place dans les foras internationaux.Dans ce sillage, M. Goudjil a appelé tous les acteurs politiques à mettre leurs préjugés de côté pour faire réussir le processus de dialogue, préserver l’Algérie, son unité et la souveraineté de sa décision politique et empêcher quiconque de s’ingérer dans ses affaires internes, estimant que l’édification d’une véritable démocratie est à même d’immuniser l’Algérie contre toute ingérence étrangère.

M.K

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here