26 C
Alger
mercredi 21 octobre 2020

Le décès du Dr Kamel eddinefekhar une nouvelle page de l’histoire

Doit Lire

Covid19: 252 nouveaux cas 136 guérisons et 7 décès

Deux cent cinquante-deux 252 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 136 guérisons et 7 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures...

Béjaia-Seddouk : 140 employés sans paies depuis 15 mois

Fermée depuis 7 jours,la briqueterie Seddouk, sise au village Akhenak situé à quelques kilomètres du chef-lieu de la commune et daïra agonise....

Biens immobiliers: Les paramètres de cessions des valeurs vénales fixés

Les paramètres de détermination de la valeur vénale dans le cadre de la cession des biens immobiliers appartenant à l'Etat et des...

Justice: Le proces en appel de Tahkout reporté au 28 octobre

La Cour d’Alger a décidé mercredi le report au 28 octobre en cours du procès en appel de l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout...

Décédé à la prison psychiatrique de Blida, suite à une grève de faim qui a durée 54 jours, cette énième victime a réveillé les esprits dormant, a rappelé ceux qui ne connaissent pas le sens du sacrifice et autres respect de l’échelle des valeurs. «  Dès l’annonce du décès du Dr Kamel eddine fekhar, c’est toute la population de Ghardaia y compris la population de chaaneba, sont sortis dans la rue pour manifester leurs colère et dénoncer le crime crapuleux », affirment de nombreux citoyens qui sont venus de Ghardaia pour assister à l’enterrement de leurs idole.  Venus des quatre coins du pays et de toutes les catégories sociale, politiques, culturelles et citoyenne lambda, l’affaire Kamel eddine fekhar, ne s’arrêtera pas à son enterrement. Bien au contraire, ça ne fera que révéler des vérité qui sont caché pour le peuple depuis bien des années. Cette  mort programmé en cachette orchestrée  par des criminels qui ne sont pas à leurs premières décisions et actes arbitraires,  finira belle et bien par débusquer les responsables et complices de sa liquidation que Kamel lui-même a signalé depuis son emprisonnement. L’enterrement du Dr Kamel Fekhar,militant infatigable des droits de l’homme donnera sans doute des nuits blanches aux auteurs et complices du lâche assassinat prémédité. En attendant les résultats de l’enquête préliminaire ordonné par le ministre de la justice, le carré des mozabites au cimeterre El Alia, accueil dès ce samedi 1 juin 2019, un homme libre, un nom inscrit en lettre d’or qui s’appel Kamel fekhar eddine. On y trouvera dans quelques jours bien sûr, la plaque qui illustre sa valeurs intrinsèque avec sa date de naissance et décès qui seront inscrit en lettre d’or. cette tombe sera érigé comme une tombe, ou un mausolée au coté du poète libre Moufdi Zakaria et de tous les hommes libres qui se sont battues au prix de leurs vies et libertés pour la cause du peuple Algérien sans distinction.

A.C   

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Covid19: 252 nouveaux cas 136 guérisons et 7 décès

Deux cent cinquante-deux 252 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 136 guérisons et 7 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures...

Béjaia-Seddouk : 140 employés sans paies depuis 15 mois

Fermée depuis 7 jours,la briqueterie Seddouk, sise au village Akhenak situé à quelques kilomètres du chef-lieu de la commune et daïra agonise....

Biens immobiliers: Les paramètres de cessions des valeurs vénales fixés

Les paramètres de détermination de la valeur vénale dans le cadre de la cession des biens immobiliers appartenant à l'Etat et des...

Justice: Le proces en appel de Tahkout reporté au 28 octobre

La Cour d’Alger a décidé mercredi le report au 28 octobre en cours du procès en appel de l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout...

Révision de la constitution: L’ANP appui le référendum du 1e novembre

Le Général de Corps d'Armée Saïd Chanegriha, Chef d'Etat-Major de l'Armée nationale populaire ANP a estimé, mercredi à Constantine, que le devoir...