14 C
Alger
samedi 31 octobre 2020

Le célebre Baâziz enchante ses fans

Doit Lire

Accidents de la route : 20 décès et 308 blessés

Vingt 20 personnes ont trouvé la mort et 308 autres ont été blessées dans des  accidents de la circulation survenus à travers...

Turquie-Grèce: Plus de 26 morts et 800 blessés dans un seisme de 7 sur l’échelle de Richter

Des secouristes tentaient samedi matin, à la lueur de lampes frontales, de retrouver des survivants dans les décombres d'immeubles effondrés dans l'Ouest...

Dr Saïd Chabani : «On doit bien écouter pour bien communiquer»

Docteur en sciences de l’information et de la communication Université d’Aix-Marseille III, Saïd Chabani, revient sur les principaux éléments appliqués dans la...

Amendement de la constitution : Le mouvement Ibtykar rejette le référendum

Le respect des différences de visions, font partie de la vie politique du pays et de tous les pays du monde. Tenu...

Le chanteur engagé Baâziz a galvanisé mercredi le public algérois, venu nombreux apprécier dans une ambiance de grands soirs, un florilège de chansons de son ancien répertoire qui met à nu les travers de la société.

Accueilli au Théâtre national Mahieddine-Bachtarzi TNA, dans le cadre de son programme d’animation du mois de Ramadhan, Baâziz, accompagné d’un orchestre de sept musiciens de métier, a enchanté près de 90 mn durant, le nombreux public qui a occupé la salle de spectacle, ainsi que ses trois balcons.Le pas décidé et le sourire large, Baâziz est apparu sur scène sous un tonnerre d’applaudissements et de youyous, lançant à son public d’un geste plein, un salut enthousiaste, empreint de plaisir à le retrouver.Quelques standards dans le genre Chaâbi et une dizaine de pièces écrites par l’artiste avec la plume aiguisée et le verbe tranchant qui lui sont connus, ont été judicieusement rendues dans le rire et la dérision, une dynamique interactive que Baâziz, Artiste importun, a instauré dès le départ, dans un esprit typiquement Music Hall.Avec sa voix rauque et son vibrato en embuscade, le chanteur de Malgré tout bladi nebghik, a séduit ses fans, de tous âges qui lui sont toujours restés fidèles, explique une dame présente au concert, avec sa fille et son époux. Parmi les premières chansons entonnées par Baâziz et reprises en chœurs par le public, Win kountou ki kounna , Où est ce que vous étiez, lorsque nous y étions, un des nouveaux titres de son prochain album, à l’intitulé éponyme et dont la sortie est prévue, selon l’artiste, dans deux mois.

aps

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernièrs Articles

Accidents de la route : 20 décès et 308 blessés

Vingt 20 personnes ont trouvé la mort et 308 autres ont été blessées dans des  accidents de la circulation survenus à travers...

Turquie-Grèce: Plus de 26 morts et 800 blessés dans un seisme de 7 sur l’échelle de Richter

Des secouristes tentaient samedi matin, à la lueur de lampes frontales, de retrouver des survivants dans les décombres d'immeubles effondrés dans l'Ouest...

Dr Saïd Chabani : «On doit bien écouter pour bien communiquer»

Docteur en sciences de l’information et de la communication Université d’Aix-Marseille III, Saïd Chabani, revient sur les principaux éléments appliqués dans la...

Amendement de la constitution : Le mouvement Ibtykar rejette le référendum

Le respect des différences de visions, font partie de la vie politique du pays et de tous les pays du monde. Tenu...

Sécurité Alimentaire: Les pays d’afrique se concertent

Les pays africains participants à la Conférence régionale pour l'Afrique, organisée par l'ONU/FAO pour l'alimentation et l'agriculture, se sont engagés à intensifier...