LADDH : le recours introduit pour la libération Abdelouahab Fersaoui rejeté

0
72

Mercredi au tribunal de Sidi Mohamed à Alger, chambre numéro 10, le dossier de Abdelouahab Fersaoui président de l’association RAJ (Rassemblement Action Jeunesse), examiné par la chambre d’accusation suite au recours introduit par la défense pour sa mise en liberté provisoire.
Tout en exprimant:
-Sa solidarité indéfectible avec M Fersaoui et l’association RAJ
-Son indignation suite aux poursuites infondées contre le militant associatif, membre actif de la société civile et des initiatives pour une solution politique et démocratique , la LADDH, réitère sa revendication de la libération de Fersaoui et de l’ensemble des activistes du Hirak, des détenus d’opinion et politique,
La LADDH appelle à l’abandon de toutes les poursuites à l’encontre des manifestant-e-s pacifiques et militant-e-s et leurs réhabilitation. A l’occasion de l’examen du dossier de Fersaoui demain, la LADDH demande auprès de la chambre d’accusation, l’elagissement de la mesure de mise en liberté déjà accordée à l’ensemble des détenus, activistes et militants qui restent encore en détention.
Par ailleurs, la ligue LADDH réitère son exigence pour l’ouverture du champs politique et médiatique, le respects des libertés démocratiques conditions à même de garantir l’exercice politique, en vue d’une vraie solution politique via une transition démocratique, pacifique et négociée vers la nouvelle république démocratique, sociale et civile, tant rêvée par le peuple Algérien.
LADDH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici