Karim Younes : l’INDM insiste sur le dialogue sérieux et responsable

Doit Lire

Examen du baccalaureat: 9 personnes impliqués dans la fuite des sujets

Plusieurs juridictions ont prononcé mercredi des peines d'emprisonnement d'un à deux ans et des amendes de 50.000 à 500.000 Da à l'encontre...

Accidents de la circulation: 22 décès et 1259 blessés en une semaine

Vingt-deux 22 personnes ont trouvé la mort et 1259 autres ont été blessées dans plusieurs accidents de la circulation survenus à travers...

Examen du Baccalauréat: La fuite des sujets reviennent encore cette année

La Justice a prononcé, lundi, des peines d'emprisonnement pour des faits liés à la fuite des sujets de l'examen du baccalauréat ou...

Rentrée Scolaire: Djerad attend le feu vert du comité scientifique

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a déclaré, dimanche à Annaba, que la date de la rentrée scolaire 2020-2021 sera fixée suivant les...

Le Coordonnateur de l’Instance nationale de dialogue et de médiation INDM, Karim Younes, a insisté samedi à Alger sur le dialogue sérieux et responsable » pour parvenir à un consensus national à même de sortir le pays de la crise politique qu’il traverse.Lors de sa rencontre avec les membres du conseil consultatif de l’Instance nationale de dialogue et de médiation, M. Younes a appelé à poursuivre le processus de dialogue avec tous les acteurs pour « parvenir à un consensus national à même de sortir le pays de la crise politique qu’il traverse, et ce, par l’organisation d’une élection présidentielle régulière et transparente dans les plus brefs délais.Lors de ses rencontres avec tous les acteurs politiques, l’élite, la société civile, les représentants des organisations syndicales et professionnelles et nombre de citoyens, l’INDM a soumis d’importantes propositions pour dépasser cette situation difficile, notamment la nécessaire préparation du projet d’amendement de la loi organique relative aux élections et du projet de loi pour la création d’une autorité nationale indépendante chargée de l’organisation d’une élection transparente et régulière, a fait savoir le coordonnateur.« L’Instance a également insisté sur la nécessaire application des articles 7 et 8 de la Constitution, qui disposent que le peuple est la source du pouvoir, ainsi que sur la satisfaction des revendications du hirak, notamment la démission de Gouvernement actuel, a-t-il ajouté. Karim Younes a, à cet égard, rappelé que « lors de ses déplacements à travers les différentes régions du pays, l’instance a écouté toutes les franges de la société sans exclusive ni marginalisation aucune en vue de dégager une vision claire sur l’ensemble des préoccupations et des défis qui se posent à l’Algérie.

Y.B

- Advertisement -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Dernières Articles

Douanes: 306 affaires du contentieux et saisi de près de 100 millions DA de marchandises

Les services des Douanes de la division des voyageurs au niveau de l'aéroport international d'Alger ont saisi, entre début janvier et le...

Covid-19: 160 nouveaux cas 102 guérisons et 4 décès

Cent soixante 160 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 102 guérisons et 4 décès ont été enregistrés durant les dernières 24h00 en Algérie.

Harraga: 755 personnes sauvés en quelques jours

Les unités des Garde-côtes ont sauvé quelques 775 personnes en dangés, lors de plusieurs opérations effectuées les 20 et 25 septembre...

L’ONU appelle à l’arrêt des hostilités en Libye

L'ONU a appelé à l'arrêt immédiat des hostilités qui ont éclaté entre deux groupes armés à Tajoura, banlieue est de la capitale...

Afrique: Le Mali salue les efforts de paix engagées par l’Algérie

Le leader du mouvement malien M5, l'imam Mahmoud Dicko, a salué, samedi, les efforts de l'Algérie en faveur du règlement de la...